Le prophète Isa (PSL) guérit: par la Parole de l’autorité

Dans l’article précédent nous avons vu que le prophète Isa al Masih (PSL) avait enseigné avec une grande autorité, autorité que seul le Masih pouvait légitimement avoir. Après l’enseignement du Sermon sur la montagne, l’Injil rapporte que :

Lorsque Jésus fut descendu de la montagne, une grande foule le suivit. 2 Et voici, un lépreux s’étant approché se prosterna devant lui, et dit: Seigneur, si tu le veux, tu peux me rendre pur.

3 Jésus étendit la main, le toucha, et dit: Je le veux, sois pur. Aussitôt il fut purifié de sa lèpre.4 Puis Jésus lui dit: Garde-toi d’en parler à personne; mais va te montrer au sacrificateur, et présente l’offrande que Moïse a prescrite, afin que cela leur serve de témoignage. (Matthieu 8:1-4)

Nous voyons que le prophète Isa (PSL) montre son autorité cette fois par la guérison d’un lépreux. Il a tout simplement dit ‘Sois pur’ et le lépreux a été à la fois purifié et guéri. Ses paroles avaient l’autorité de guérir aussi bien que d’enseigner.

Mais ce récit suit avec la rencontre d’Isa (PSL) et d’un ‘ennemi’. Les romains étaient les occupants détestés de terre juive à cette époque.  Les sentiments de certains palestiniens envers les israéliens aujourd’hui – seraient comparables à ceux des juifs envers les romains de l’époque. Le pire (pour le peuple juif) était les soldats romains qui extorquaient souvent les gens par abus de pouvoir. Pire encore étaient les officiers romains – les ‘centeniers’ qui commandaient les soldats sous leur autorité. Isa (PSL) rencontre alors un de ces ‘détestés’. Voici ce qui s’est passé:

Isa al Masih (PSL) et un centenier

5 Comme Jésus entrait dans Capernaüm, un centenier l’aborda, 6 le priant et disant: Seigneur, mon serviteur est couché à la maison, atteint de paralysie et souffrant beaucoup.

7 Jésus lui dit: J’irai, et je le guérirai.

8 Le centenier répondit: Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit; mais dis seulement un mot, et mon serviteur sera guéri. 9 Car, moi qui suis soumis à des supérieurs, j’ai des soldats sous mes ordres; et je dis à l’un: Va! et il va; à l’autre: Viens! et il vient; et à mon serviteur: Fais cela! et il le fait.

10 Après l’avoir entendu, Jésus fut dans l’étonnement, et il dit à ceux qui le suivaient: Je vous le dis en vérité, même en Israël je n’ai pas trouvé une aussi grande foi. 11 Or, je vous déclare que plusieurs viendront de l’orient et de l’occident, et seront à table avec Abraham, Isaac et Jacob, dans le royaume des cieux. 12 Mais les fils du royaume seront jetés dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. 13 Puis Jésus dit au centenier: Va, qu’il te soit fait selon ta foi. Et à l’heure même le serviteur fut guéri. (Matthieu 8:5-13)

Les paroles du Masih avaient une telle autorité qu’il devait tout simplement dire l’ordre (à grande distance) et cela se produisait! Mais ce qui a étonné Isa (PSL) était que seul cet ‘ennemi’ païen avait la foi de reconnaître la puissance de sa Parole – que le Masih avait l’autorité de Dire et cela Arriverait. L’homme que nous pensions sans foi (parce qu’il appartenait au ‘mauvais’ peuple et à la ‘mauvaise’ religion), d’après les paroles d’Isa (PSL), se joindrait un jour au festin du paradis avec Ibraham (PSL) et les autres justes, tandis que ceux de la religion ‘correcte’ et du peuple ‘correct’ seraient “ jetés dans les ténèbres du dehors”. Nous devons choisir prudemment où placer notre foi, et Isa (PSL) nous avertit que ni religion ni héritage ne garantissent le paradis.

Jésus ramène à la vie la fille d’un chef de synagogue

Cela ne signifie pas qu’Isa al Masih (PSL) ne guérit pas les dirigeants juifs. En fait, un des miracles les plus puissants était la résurrection de la fille défunte d’un chef de synagogue. L’Injil nous le rapporte de la façon suivante:

40 A son retour, Jésus fut reçu par la foule, car tous l’attendaient.

41 Et voici, il vint un homme, nommé Jaïrus, qui était chef de la synagogue. Il se jeta à ses pieds, et le supplia d’entrer dans sa maison, 42 parce qu’il avait une fille unique d’environ douze ans qui se mourait.

Pendant que Jésus y allait … survint de chez le chef de la synagogue quelqu’un disant: Ta fille est morte; n’importune pas le maître.

50 Mais Jésus, ayant entendu cela, dit au chef de la synagogue: Ne crains pas, crois seulement, et elle sera sauvée.

51 Lorsqu’il fut arrivé à la maison, il ne permit à personne d’entrer avec lui, si ce n’est à Pierre, à Jean et à Jacques, et au père et à la mère de l’enfant. 52 Tous pleuraient et se lamentaient sur elle. Alors Jésus dit: Ne pleurez pas; elle n’est pas morte, mais elle dort.

53 Et ils se moquaient de lui, sachant qu’elle était morte. 54 Mais il la saisit par la main, et dit d’une voix forte: Enfant, lève-toi. 55 Et son esprit revint en elle, et à l’instant elle se leva; et Jésus ordonna qu’on lui donne à manger. 56 Les parents de la jeune fille furent dans l’étonnement, et il leur recommanda de ne dire à personne ce qui était arrivé. (Luc 8:40-56)

Encore une fois, simplement par un Mot d’Ordre, Jésus ressuscite une jeune fille de la mort. Ce n’est pas la religion ou le manque de religion, le fait d’être juif ou non, qui empêchait Isa al Masih (PSL) d’accomplir des miracles de guérison. Là où il trouvait la foi, quelque soit le sexe, la race ou la religion, il guérissait avec autorité.

Isa al Masih (PSL) guérit beaucoup, y compris des amis

L’Injil rapporte aussi qu’Isa (PSL) est allé à la maison de Pierre, qui plus tard deviendrait l’orateur principal des 12 disciples (compagnons). Et une fois arrivé il a vu un besoin et a rendu service. D’après les Écritures:

14 Jésus se rendit ensuite à la maison de Pierre, dont il vit la belle-mère couchée et ayant la fièvre. 15 Il toucha sa main, et la fièvre la quitta; puis elle se leva, et le servit.

16 Le soir, on amena auprès de Jésus plusieurs démoniaques. Il chassa les esprits par sa parole, et il guérit tous les malades, 17 afin que s’accomplisse ce qui avait été annoncé par Esaïe, le prophète:

Il a pris nos infirmités, et il s’est chargé de nos maladies. (Matthieu 8:14-17)

Remarquez son autorité sur les mauvais esprits qu’il chassait des personnes tout simplement ‘par sa parole’. L’Injil nous rappelle alors que le Zabur avait prédit que les guérisons miraculeuses seraient un signe de l’arrivée du Masih. En fait le prophète Esaïe (PSL) avait aussi prophétisé dans un autre passage, parlant au nom du Masih à venir:

L’Esprit du Seigneur, l’Eternel, est sur moi,

Car l’Eternel m’a oint (Note ‘oint’ = ‘Masih’ donc le passage concerne le Masih) pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux;

Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé,

Pour proclamer aux captifs la liberté,

Et aux prisonniers la délivrance;

2 Pour publier une année de grâce de l’Eternel[a],

Et un jour de vengeance de notre Dieu;

Pour consoler tous les affligés;

3 Pour accorder aux affligés de Sion,

Pour leur donner un diadème au lieu de la cendre,

Une huile de joie au lieu du deuil,

Un vêtement de louange au lieu d’un esprit abattu. (Esaïe 61: 1-3)

Le prophète Esaïe avait prédit (750 av. J.-C.) que le Masih apporterait ‘de bonnes nouvelles’ (= ‘évangile’ = ‘injil’) aux pauvres et le réconfort, la liberté et la délivrance aux personnes. L’enseignement, la guérison des malades (suppression de la virgule) et la résurrection des morts étaient les moyens utilisés par le prophète Isa (PSL) pour accomplir la prophétie. Et il a fait toutes ces choses par simple Parole d’autorité adressée aux personnes, à la maladie, aux mauvais esprits et même à la mort. Voilà pourquoi le Qur’an l’appelle:

(Rappelle-toi) quand les Anges dirent: «Ô Marie, voilà qu’Allah t’annonce une parole de Sa part: son nom sera «Al-Masīḥ», «˒Issā», fils de Marie, illustre ici-bas comme dans l’au-delà, et l’un des rapprochés d’Allah» Sourate 3:45 (Al-Imran)

Et l’Injil, dit de même au sujet d’Isa (PSL) que

… Son nom est la Parole de Dieu. (Apocalypse 19: 13)

Le prophète Isa (PSL), en tant que Masih, avait une telle autorité de parole qu’on l’appelait aussi ‘Parole de la part de Dieu’ et ‘Parole de Dieu’. Puisqu’on l’appelle ainsi dans les Livres Saints, il serait sage de respecter son autorité et d’écouter ses enseignements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *