Le Masih: Venant à régner … ou être «mis à mort»?

Dans nos derniers messages, nous avons vu comment les prophètes de Zabour ont donné des signes qui prédisent le nom du Masih (la prédiction était Jésus) et de prédire le moment de sa venue. Ceux-ci sont des prophéties étonnamment précises, enregistrés et mis par écrit, de centaines d’années avant la venue de Jésus (c’est Al Masih – PSL) et ils prédisent correctement de lui. Ces prophéties ont été écrites, et sont toujours là (!), dans les Écritures Juives du Zabour (!) – Pas dans l’Injil ou du Coran. On peut se demander alors les raisons pour lesquelles le peuple Juif ne l’ont pas et n’acceptent pas encore Jésus Christ (le Masih) car cela est écrit dans leur livre.

Avant d’aborder cette question, je dois préciser en posant la question de la manière dont je l’ai fait, n’est pas tout à fait exacte. Beaucoup de Juifs dans le temps de Jésus (Isa – PSL) l’acceptait comme Masih. Et aujourd’hui, il y en a aussi beaucoup qui le reconnaissent comme Masih. Mais le fait reste que, comme une nation, ils ne l’ont pas accepté. Alors pourquoi?

Pourquoi les Juifs n’acceptent pas Isa (PSL) comme le Masih?

L’Évangile selon Matthieu (Injil) enregistre une rencontre entre Isa (Jésus – PSL) et les enseignants Juifs religieux (appelés Pharisiens et Sadducéens – ils ont eu un rôle comparable à ceux des imams d’aujourd’hui). Ils avaient posé une question piège pour lui et voici la réponse de Jésus:

Jésus leur répondit: —Vous êtes dans l’erreur, parce que vous ne connaissez pas les Écritures, ni quelle est la puissance de Dieu. (Matthieu 22:29)

Cet échange nous donne un indice important. Bien que ceux-ci étaient des dirigeants qui ont enseigné la Thora et le Zabour au peuple, Jésus les a accusés de ne pas connaître les Écritures et ne connaissant pas la puissance de Dieu. Que voulait-il dire par cela? Comment les experts «connaissent pas les écritures»?

Les Juifs ne connaissent pas TOUTES les écritures

Quand vous étudiez ce que les enseignants ont parlé et référencés du Zabour, vous remarquerez qu’ils étaient très au courant de certaines prophéties – et pas d’autres. Donc, nous avons vu, par exemple, dans le Signe du Fils de la Vierge, que les experts savaient que la prophétie du Masih viendrait de Bethléem. Voici le verset que les experts de la Loi ont cité au Roi Hérode pour montrer où le Masih devait naître:

«Et toi, Bethléhem Ephrata, la plus petite des villes de Juda,

de toi il sortira pour moi celui qui régnera sur Israël! Son origine remonte aux temps passés, aux jours anciens.» (Michée 5:1)

Vous verrez qu’ils savaient que le verset qui fait référence à Christ (= Masih – voyez ici la raison pour laquelle ces termes sont les mêmes) et que ce verset se réfère à lui comme «règne». Un autre passage, bien connu des experts Juifs, était le Psaume 2, inspiré par Dawood (PSL) qui introduit le titre de «Christ» et qui dit que le «Christ» serait «établi comme Roi sur Sion» (= Jérusalem ou al Qods) comme nous le voyons dans le passage.

Les rois de la terre se soulèvent-ils … contre l’Éternel et contre son Masih … Celui qui siège dans le ciel rit, le Seigneur se moque d’eux … en disant: «J’ai installé mon roi sur Sion, ma montagne sainte!… (Psaume 2 de Zabur)

Les enseignants Juifs étaient également bien au courant des passages suivants du Zabour

O Seigneur, … Pour des raisons de Dawud votre serviteur, ne rejette pas votre Masih. Le Seigneur a juré à Dawud, un serment sûr qu’il ne sera pas révoquer: «Un de vos propres descendants je placerai sur ton trône, … » Ici, je ferai une corne grandir pour Dawud et mis en place une lampe pour mon Masih. (Psaume 132:10-18 de Zabur)

Les Juifs ne connaissent pas la puissance de Dieu en le limitant par leur logique

Donc, ils savaient certains passages, qui ont fait dans un sens – que le Masih règnerait avec le pouvoir. Étant donné que dans le temps d’Isa (Jésus – PSL), les Juifs ont vécu sous l’occupation Romaine dans le pays d’Israël (voir ici pour l’histoire des Juifs), c’était le seul genre de Masih qu’ils voulaient. Ils voulaient un Masih qui viendrait avec puissance et repousser la haine des Romains et mis en place le Royaume puissant que le Roi Dawood avait établi 1000 ans avant (voir ici le contexte au Roi Dawood). Ce désir d’avoir un Masih, façonné à partir de leurs propres désirs plutôt que du plan d’Allah, les a empêchés d’étudier toutes leurs écritures.

Ensuite, ils ont utilisé leur raison humaine pour limiter la puissance de Dieu dans leur pensée. Les prophéties ont dit que le Masih règnerait à Jérusalem. Jésus n’a pas régné avec puissance de Jérusalem. Donc, il ne pouvait pas être le Masih! C’était simplement logique. Ils ont limité la puissance de Dieu en le limitant à leur logique linéaire et humaine.

Les Juifs jusqu’à ce jour, en grande partie, ne connaissent pas les prophéties du Zabour. Bien qu’il soit dans leur livre, appelé le Tanakh (= Thora + Zabour), mais s’ils lisent quelque chose, ils lisent seulement la Thora. Ils ignorent les commandements de Dieu à connaître TOUTES les Écritures et sont donc ignorants des autres prophéties, et en limitant Dieu avec leur logique humaine, ils raisonnent que le Masih doit régner, et Jésus n’a pas régné, il ne peut pas être le Masih. Fin d’histoire et pas besoin d’étudier davantage la question! Jusqu’à ce jour la plupart des Juifs ne regardent pas davantage au problème.

Le Masih: Venant pour être … «mis à mort»

Mais s’ils le faisaient, ils apprendraient quelque chose que nous sommes maintenant en train d’apprendre. Dans le dernier message, nous avons vu que le prophète Daniel (PSL) a correctement prédit le moment de la venue du Masih. Mais maintenant, remarquez qu’il a dit d’autre au sujet de ce Messie (= Oint = Masih = Christ)

 Voici donc ce que tu dois savoir et comprendre: Depuis le moment où le décret ordonnant de restaurer et de rebâtir Jérusalem a été promulgué jusqu’à l’avènement d’un Chef (ou L’oint) ayant reçu l’onction, il s’écoulera sept septaines et soixante-deux septaines. La ville sera rebâtie et rétablie avec ses places et ses remparts, en des temps de détresse.

A la fin des soixante-deux septaines, un homme ayant reçu l’onction sera mis à mort, bien qu’on ne puisse rien lui reprocher. Quant à la ville et au sanctuaire, ils seront détruits par le peuple d’un chef qui viendra, mais sa fin arrivera, provoquée comme par une inondation, et jusqu’à la fin, séviront la guerre et les dévastations qui ont été décrétées. (Daniel 9:25-26)

Remarquez ce que Daniel dit qui va arriver au Masih quand il arrive. Est-ce que Daniel prédis que le Masih règnera? Qu’il occupera le trône de son ancêtre Dawood et de détruire la puissance romaine occupante? Non! En fait, il est dit très clairement, que le Masih sera «sera mis à mort», bien qu’on «ne puisse rien lui reprocher». Ensuite, il est dit que les étrangers vont détruire le sanctuaire (le Temple Juif) et la ville (Jérusalem) et qu’elle deviendrait déserte. Si vous regardez l’histoire des Israélites, vous verrez que c’est en effet arrivé. Quarante ans après le décès de Jésus, les Romains sont venus et ont brûlé le Temple, détruit Jérusalem et envoyé les Juifs à l’exil dans le monde entier afin qu’ils furent chassés du pays. Des événements se sont produits 70 après JC exactement tel que prophétisé par Daniel autour de 537 avant JC, et prédit auparavant par le Prophète Musa (PSL) dans les Malédictions.

Alors Daniel a prédit que le Masih n‘allait pas régner! Au lieu, il «sera mis à mort», bien qu’on «ne puisse rien lui reprocher». Les enseignants Juifs ont manqué cela parce qu’ils «ne connaissaient pas les Écritures». Mais cela pose un autre problème. N’y at-il pas une contradiction entre la prophétie de Daniel («mis à mort») et ceux que les Juifs étaient familiers avec (le Masih règnerait). Après tout, si tous les prophètes avaient des messages d’Allah, chacun d’eux aurait devenu réalité comme spécifié par Musa (PSL) dans la Thora. Comment pourrait-il être possible que le Masih soit «mis à mort» ET qu’il règnerait? Il semblait que leur logique humaine avait déjoué la «puissance de Dieu».

Contradiction entre «Règne» et «Mis à Mort» expliqué

Mais bien sûr, leur logique n’était pas plus forte que la puissance de Dieu. Ils étaient tout simplement, comme nous les humains, ne reconnaissant pas l’hypothèse qu’ils faisaient. Ils ont supposé que le Masih allait venir seulement une fois. Si c’était le cas, alors il serait en effet une contradiction entre le règne du Masih et d’être «mis à mort». Donc, ils ont limité la puissance de Dieu dans leur pensée à cause de leur logique, mais en fin, c’était leur logique qui était mauvais. Le Masih allait venir deux fois. Dans la première venue, il accomplirait d’être «mis à mort», bien qu’on «ne puisse rien lui reprocher», les prophéties et seulement dans la deuxième venue pourrait-il accomplir les prophéties «régnantes». Dans cette perspective, la «contradiction» est facilement résolue.

Devons-nous manquer également TOUTES les Écritures et de limiter la puissance de Dieu?

Mais qu’est-ce que cela signifie que le Masih sera «mis à mort, bien qu’on ne puisse rien lui reprocher»? Nous examinerons cette question bientôt. Mais pour l’instant, il serait peut-être plus utile de réfléchir à la façon dont les Juifs ont manqué les signes. Nous avons déjà vu deux raisons pour lesquelles les Juifs n’ont pas vu les signes du Masih. Il y a aussi une troisième raison, qui est inscrit pour nous dans l’Évangile de Jean (Injil) dans un autre échange entre Jésus (Isa – PSL) et les enseignants religieux, où il leur dit:

Vous étudiez avec soin les Écritures, parce que vous êtes convaincus d’en obtenir la vie éternelle. Or, précisément, ce sont elles qui témoignent de moi. Mais voilà: vous ne voulez pas venir à moi pour recevoir la vie… D’ailleurs, comment pourriez-vous parvenir à la foi alors que vous voulez être applaudis les uns par les autres et que vous ne recherchez pas la gloire qui vient de Dieu seul? (Jean 5: 39-44)

En d’autres termes, la troisième raison pour laquelle les Juifs ont manqué les signes du Masih était tout simplement parce qu’ils «refusent» de les accepter parce qu’ils étaient plus intéressés à gagner l’approbation les uns les autres plutôt que l’approbation de Dieu!

Les Juifs ne sont pas plus égarés et mal avisée que d’autres personnes. Pourtant, il est facile pour nous de porter un jugement sur eux d’avoir manqué les signes que Jésus était le Masih. Mais avant que nous pointions du doigt à eux, peut-être que nous devrions nous regarder. Pouvons-nous dire honnêtement que nous connaissons «toutes les Écritures»? N’avons-nous pas, comme les Juifs, il suffit de regarder les Écritures que nous aimons, nous sommes à l’aise avec, et à comprendre? Et nous n’utilisons pas souvent notre logique humaine pour limiter la puissance de Dieu dans nos pensées? Ou devons-nous refuser même parfois à accepter les Écritures, parce que nous sommes préoccupés par ce que les autres pensent plus que ce que Dieu a dit?

La manière dont les Juifs ont manqué les signes devrait être un avertissement pour nous. Nous n’osons pas nous limiter uniquement aux Écritures que nous connaissons et que nous aimons. Nous n’osons pas limiter la puissance de Dieu par notre logique humaine. Et nous n’osons pas refuser d’accepter ce que les Écritures enseignent. Armé de ces mises en garde, de la façon dont les Juifs ont manqué les signes du Masih à venir, nous allons maintenant comprendre une personne de plus dans le Zabour qui était prédit à venir- Le Serviteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *