La Thora se termine: Bénédictions et Malédictions

Dans notre dernier article nous avons regardé quelles étaient les recommandations faites par Allah pour nous permettre de reconnaître les vrais prophètes – ceux qui prédirent le future dans une partie de leur message.

Ensuite, le prophète Moise (PSL) appliqua lui même ces recommandations – il fit des prédictions concernant le future des Israélites – ces prédictions devaient se réaliser si son message provenait d’Allah.

Ces prédictions contenaient les malédictions et les bénédictions à venir pour les Israelites. Vous pouvez lire la liste des Malédictions et les Bénédictions ici. Je souligne ci-dessous les idées essentielles.

Les Bénédictions de Moïse

Le prophète Moïse (PSL) commence par une description des bénédictions extraordinaires que les Israélites allaient recevoir s’ils obéissaient aux Commandements.

Et ces bénédictions seraient visibles par les autres nations afin qu’elles puissent reconnaître Sa bénédiction. Ainsi qu’il est écrit:

Tous les peuples de la terre verront que tu es appelé du nom de l’Eternel et ils auront peur de toi. (Deutéronome 28:10)

Cependant, s’ils omettaient d’obéir aux Commandements, ils recevraient des malédictions qui seraient l’opposé des bénédictions. Les Malédictions correspondraient et seraient à l’image des Bénédictions. Ces malédictions également seraient visibles par les nations alentours.

Tu seras un sujet d’étonnement, de proverbe et de raillerie parmi tous les peuples chez qui l’Eternel te conduira. (Deutéronome 28:37)

Et les Malédictions seraient pour les Israelites.

Elles seront à toujours pour tes descendants et toi comme des signes et des prodiges. (Deutéronome 28:46)

Et Allah prévint que les pires malédictions viendraient des autres.

L’Eternel fera partir de loin, des extrémités de la terre, une nation qui fondra sur toi d’un vol d’aigle. Ce sera une nation dont tu ne comprendras pas la langue,  une nation au visage dur, qui n’aura ni respect pour le vieillard ni pitié pour l’enfant.  Elle mangera les portées de tes troupeaux et le produit de ton sol jusqu’à ce que tu sois détruit. … jusqu’à ce qu’elle t’ait fait disparaître.  Elle t’assiégera dans toutes tes villes jusqu’à ce que tes murailles tombent, ces hautes et fortes murailles dans lesquelles tu auras placé ta confiance sur tout ton territoire. Elle t’assiégera dans toutes tes villes, dans tout le pays que l’Eternel, ton Dieu, te donne. (Deutéronome 28:49-52)

Et cela irait de mal en pire

De même que l’Eternel prenait plaisir à vous faire du bien et à vous multiplier, de même il prendra plaisir à vous faire disparaître et à vous détruire. Vous serez arrachés du territoire dont tu vas entrer en possession. L’Eternel te dispersera parmi tous les peuples, d’une extrémité de la terre à l’autre, … Parmi ces nations, tu ne seras pas tranquille et tu n’auras pas un lieu de repos pour la plante de tes pieds. L’Eternel te donnera un cœur inquiet, des yeux affaiblis, une âme découragée.(Deutéronome 28:63-65)

Ces Bénédictions et Malédictions furent établies par une alliance (un accord)

afin de faire aujourd’hui de toi son peuple et d’être lui-même ton Dieu, comme il te l’a dit et comme il l’a juré à tes ancêtres Abraham, Isaac et Jacob. Ce n’est pas avec vous seuls que je conclus cette alliance, cette alliance contractée avec serment, mais c’est avec ceux qui sont ici parmi nous, présents aujourd’hui devant l’Eternel, notre Dieu, et avec ceux qui ne sont pas ici parmi nous aujourd’hui. »Oui, vous savez de quelle manière nous avons habité en Egypte et comment nous sommes passés au milieu des nations que vous avez traversées. »  (Deutéronome 29:12-15)

En d’autres termes, cette alliance engagerait les enfants ou les générations futures. En fait, cette alliance était destinée aux générations futures – les Israélites aussi bien que les étrangers.

La génération à venir, vos enfants qui naîtront après vous, et l’étranger qui viendra d’un pays lointain verront les fléaux et les maladies dont l’Eternel aura frappé ce pays.  Ils verront tout le pays brûlé par le soufre et le sel, sans aucune semence, ni produit, ni herbe qui pousse, … et ils diront avec toutes les nations: ‘Pourquoi l’Eternel a-t-il traité ce pays ainsi? Pourquoi cette ardente, cette grande colère?’ 24 On répondra: ‘C’est parce qu’ils ont abandonné l’alliance contractée avec eux par l’Eternel, le Dieu de leurs ancêtres, lorsqu’il les a fait sortir d’Egypte; … Alors la colère de l’Eternel s’est enflammée contre ce pays et il a fait venir sur lui toutes les malédictions écrites dans ce livre. 27 L’Eternel les a arrachés de leur pays avec colère, avec fureur, avec une grande indignation et il les a jetés dans un autre pays, comme on le voit aujourd’hui.’ (Deutéronome 29:21-27)

Les bénédictions et les malédictions de Moïse se sont-elles réalisées?

Ouah! Les bénédictions promises étaient extraordinaires mais les malédictions présagées étaient sévères. La questions la plus importante à se poser est la suivante: “Ces choses se sont-elles donc réalisées?”

En répondant à cette question, nous allons voir si Moïse (PSL) était un véritable prophète et ceci va nous permettre d’éclaircir nos vies aujourd’hui. La réponse à ceci est à notre portée.

La majeure partie de l’Ancien testament de al Kitab est le compte rendu de l’histoire des Israélites et à partir de cette histoire, nous pouvons voir ce qui s’est passé.

Nous avons également des comptes-rendus que l’on trouve dans d’autres sources que l’Ancien Testament. Elles proviennent d’historiens d’origines juives tels que Flavius Josèphe, d’origine Gréco-romaine tel que Tacite et beaucoup de monuments archéologiques ont été découverts.

Toutes ces sources se vérifient entre elles et représentent une peinture constante de l’histoire des Israélites. Ceci est un autre Signe pour nous. Vous trouverez ici une vue d’ensemble de l’histoire des Israelites représentée avec des références chronologiques afin de nous aider à mieux comprendre comment s’est déroulée leur histoire.

Que voyons-nous à partir de cette histoire? En effet, les Malédictions de Moïse, aussi terribles qu’elles soient, se sont EN EFFET bien réalisées – et exactement de la façon dont il l’avait écrit il y a des milliers d’années – avant que tout cela arrive (souvenez vous, ces prédictions ne furent pas écrites après mais avant leur réalisation).

Cependant, la Malédiction de Moïse ne s’arrêta pas là. Elle se poursuivit. Voici comment Moïse mit fin aux malédictions.

»Lorsque toutes ces choses t’arriveront, la bénédiction et la malédiction que je mets devant toi, si tu les prends à cœur au milieu de toutes les nations chez lesquelles l’Eternel, ton Dieu, t’aura chassé, 2 si tu reviens à l’Eternel, ton Dieu, et si tu lui obéis de tout ton cœur et de toute ton âme, ainsi que tes enfants, en te conformant à tout ce que je te prescris aujourd’hui, 3 alors l’Eternel, ton Dieu, ramènera tes déportés et aura compassion de toi. Il te rassemblera encore du milieu de tous les peuples parmi lesquels il t’aura lui-même dispersé. 4 Même si tu étais exilé à l’autre extrémité du ciel, l’Eternel, ton Dieu, te rassemblera de là, il ira te chercher jusque-là. 5 L’Eternel, ton Dieu, te ramènera dans le pays que tes ancêtres possédaient et tu le posséderas. Il te fera du bien et te rendra plus nombreux que tes ancêtres. (Deutéronome 30:1-5)

La question qui semble évidente à se poser encore ici est la suivante: Celà s’est-il réellement passé? Cliquez ici pour voir la suite de leur histoire.

La fin de la Taurat – Le Zabur attendu

La Torah s’achève avec la prédiction des Bénédictions et Malédictions. Le prophète Moïse (PSL) mourut peu de temps après qu’elle fût achevée. Ensuite, les Israélites, sous le successeur de MoÏse, Josuée entrent en terre promise et s’y installent.

Comme l’explique l’histoire des Israélites, ils s’installèrent en terre promise, sans Roi et sans capital jusqu’à ce que le Roi David accède au pouvoir. Il commença une nouvelle partie de l’Ancien testament que le Coran appèle le Zabur.

Nous devons comprendre le Zabur car il prolonge les Signes initiés dans la Torah – cela va nous aider à comprendre l’Injil. Dans notre prochain article, nous allons voir de quelle façon le Coran et Isa al Masih parle de David (PSL) et du Zabur qu’il a commencé à écrire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *