Signe de Harun: 1 Vache, 2 Boucs

Signe de Harun: 1 Vache, 2 Boucs

Nous avons vu dans le 2e Signe de Musa que les Commandements donnés sur le mont Sinaï étaient très exigeant. À la fin de cet article, je vous ai invité à vous demander (parce que ceci est l’intention de la Loi), soi que vous gardez toujours les Commandements, ou non. Mais si vous n’avez pas toujours garder la Loi, vous, comme moi, êtes dans une difficulté sérieuse – Jugement suspendu. Maintenant, ce n’est pas une preoccupation, si vous gardez toujours la Loi, mais si vous ne le faites pas, que peut-on faire? C’était Harun (aussi appelé Aaron), le frère du prophète Musa (PSL), et ses descendants, qui s’est adressé en administrant des sacrifices – et ces sacrifices expié, ou couverts, des péchés. Harun avait particulièrement deux sacrifices importants qui étaient des Signes pour comprendre comment Allah couvrirait les péchés commis à la fraction de la Loi. C’étaient les sacrifices de la Vache et de Deux Boucs. Commençons par les Boucs.

Le Bouc Émissaire et le Jour des Propitiations

Du Signe 1 de Musa de la Pâque était (et est toujours!) célébrée par le peuple Juif à la mémoire de leur délivrance de Pharaon. Mais la Thora ordonna d’autres fêtes aussi bien. Une importance particulière a été appelé le Jour des Propitiations. Cliquez ici pour lire le récit complet dans la Thora.

Pourquoi at-on été données de telles instructions précises et détaillées pour le Jour des Propitiations? Nous voyons comment ils commencent:

L’ÉTERNEL parla à Moïse après la mort des deux fils d’Aaron qui périrent lorsqu’ils se présentèrent devant l’ÉTERNEL. Il lui dit: “Dis à ton frère Aaron de ne pas entrer à tout moment dans le Sanctuaire au-delà du voile, devant le propitiatoire qui repose sur le coffre sacré afin qu’il n’encoure pas la mort”. (Lévitique 16:1-2)

Qu’est-ce qui s’était passé avant, c’est que deux fils de Harun sont morts quand ils ont entrés imprudemment dans la Tente où la Présence de l’ÉTERNEL était. Mais dans Sa Présence Sainte, leur échec de respecter complètement la Loi (comme nous l’avons vu ici) abouti à leurs morts. Pourquoi? Dans la Tente était l’Arche de l’Alliance. Le Coran mentionne aussi cette Arche de l’Alliance. Il est dit

Et leur prophète leur dit: ‹Le signe de son investiture sera que le Coffre va vous revenir; objet de quiétude inspiré par votre Seigneur, et contenant les reliques de ce que laissèrent la famille de Moïse et la famille d’Aaron. Les Anges le porteront. Voilà bien là un signe pour vous, si vous êtes croyants!› Surat 2:248 (la vache) (Al-Baqarah)

Comme il est dit, cette ‘Arche de l’Alliance’ était un Signe d’autorité parce que l’Arche était le symbole de l’alliance de la Loi de Musa. Les Tablettes en Pierre avec les Dix Commandements ont été gardés dans cette arche. Et quiconque n’a pas observer la Loi – dans la présence de cette Arche – allait mourir. Les deux premiers fils d’Harun sont mort quand ils sont entrés dans la Tente. Donc, des instructions précises ont été donnés, qui comprenait le commandement qu’il n’y avait qu’une seule journée dans l’année, que Harun pourrait entrer dans la Tente – ce Jour des Propitiations. Si il est entré dans n’importe quel autre jour, lui aussi allait mourir. Mais même dans cette journée, avant que Harun pourrait entrer dans la présence de l’Arche de l’Alliance, il devait:

Aaron offrira pour lui-même le taureau du sacrifice pour le péché, et il fera l’expiation pour lui et pour sa famille…de sorte que le nuage de fumée couvre le propitiatoire qui se trouve au-dessus de l’acte de l’alliance. Ainsi il ne mourra pas. (Lévitique 16:6,13)

Ainsi, un taureau a été sacrifié pour couvrir, ou expier, les propres péchés d’Harun, qu’il a commis contre les tablettes de la Loi. Et puis, immédiatement après, Harun fit la cérémonie remarquable du bouc émissaire.

Puis il prendra les deux boucs et les placera devant l’ÉTERNEL à l’entrée de la tente de la rencontre. Il tirera au sort pour savoir lequel des deux sera destiné à être sacrifié à l’ÉTERNEL et lequel sera destiné à être un bouc émissaire. Il fera approcher le bouc que le sort aura attribué à l’ÉTERNEL, et l’offrira en sacrifice pour le péché. (Lévitique 16:7-9)

Une fois que le taureau était sacrifié pour ses propres péchés, Harun prendrait deux boucs et jetterait le sort. Un bouc pourrait être désigné comme le bouc émissaire. L’autre bouc devait être sacrifié comme un sacrifice pour le péché. Pourquoi?

Il immolera le bouc du sacrifice pour le péché du people… C’est ainsi qu’il accomplira le rite d’expiation pour le sanctuaire pour l’impureté et pour les désobéissances des Israélites, pour toutes leurs fautes quelle qu’en soit la nature. (Lévitique 16:15-16)

Et qu’est-ce qui est arrivé au bouc émissaire?

…il (Aaron) fera amener le bouc vivant. Il posera ses deux mains sur la tête du bouc et confessera sur lui toutes les désobéissances, tous les péchés et toutes les fautes des Israélites; ainsi il les fera passer sur la tête du bouc, puis il le fera chasser au désert par un homme désigné pour cela. Le bouc emportera sur lui tous leurs péchés dans une contrée déserte quand l’homme le chassera au désert. (Lévitique 16:20-22)

Le sacrifice et la mort du taureau était pour le propre péché d’Harun. Le sacrifice du premier bouc, comme un sacrifice d’expiation, était pour le péché du peuple d’Israël. Alors, Harun plaçait ses mains sur la tête du bouc émissaire vivant et – comme un Signe – de transférer les péchés du peuple sur le bouc émissaire. Le bouc a été ensuite relâchés dans le désert comme un Signe que les péchés du peuple étaient maintenant loin du peuple. Avec ces sacrifices, leurs péchés ont été expiés. Tout cela a été fait une fois par année, le Jour des Propitiations.

 La Vache

Harun avait d’autres sacrifices à faire aussi bien. Et rarement, était le sacrifice de la Vache (une vache au lieu d’un taureau). C’est cette génisse même et son sacrifice qui est la raison pour laquelle le titre La Vache dans le Surah 2. C’est ainsi que le Coran parle directement de cet animal. Cliquez ici pour lire le récit du Coran. Comme vous avez pu le voir, le peuple a été étonné et confus quand il a été commandé qu’une vache (c’est à dire une femelle) être utilisés pour ce sacrifice et non l’habituel de l’animal mâle. Et cela se termine avec

Nous dîmes donc: ‹Frappez le tué avec une partie de la vache›. – Ainsi Allah ressuscite les morts et vous montre les signes (de Sa puissance) afin que vous raisonniez. (Surat 2:73- La vache (Al-Baqarah)

Donc, ceci est considéré également comme l’un des Signes – et nous devons faire attention à cela. Mais de quelle façon, est cette Vache un Signe? Nous lisons que cela a rapport avec la mort et la vie. « Peut-être que nous pouvons comprendre » autant que nous étudions les instructions originales dans la Thora, donnés à Harun à propos de ce sacrifice. Cliquez ici pour voir le passage complet de la Thora. Nous voyons que

Puis on brûlera la vache sous ses yeux: peau, chair, sang et excréments. Ensuite, le prêtre prendra du bois de cèdre, de l’hysope et un fil de laine teint en rouge éclatant, et il les jettera au milieu des flammes où se consume la vache. (Numbres 19:5-6)

L’hysope est une branche d’un certain arbre feuillu. À la Pâque, lorsque les Israélites devaient peindre le sang de l’agneau Pascal sur leurs portes, donc la mort passerait au-dessus, ils furent commandé à

Ensuite, vous prendrez un bouquet d’hysope, vous le tremperez dans le bassin contenant le sang de l’animal et vous en badigeonnerez le linteau et les deux montants de vos portes… (Exode 12:22)

L’hysope est également utilisé avec la vache, et la vache, l’hysope, la laine et le cèdre ont été brûlés jusqu’à ce qu’il n’en reste plus que les cendres. Puis,

Un homme rituellement pur recueillera les cendres de la vache et les déposera hors du camp dans un endroit pur où elles seront conservées pour la communauté des Israélites pour la préparation de l’eau de purification. Cela équivaut à un sacrifice pour le péché. (Numbres 19:9)

Ainsi, les cendres ont été mélangés dans ‘l’eau de purification’. Une personne impure ferait ses ablutions (ablutions rituelles ou le Wudhu) pour restaurer la propreté, en utilisant cette cendre mélangés dans l’eau. Mais les cendres n’était pas pour n’importe quelle impureté, mais pour une sorte particulière.

Celui qui touchera le cadavre d’un homme, quel qu’il soit, sera rituellement impur pendant sept jours. S’il se purifie le troisième et le septième jour avec cette eau (mélangé avec les cendres de la vache), il sera pur, sinon il restera impur. Si quelqu’un touche un cadavre et néglige de se purifier, il souille le tabernacle de l’ÉTERNEL. (Numbres 19:11-13)

Donc, ces cendres, mélangées avec de l’eau, étaient pour Wudhu (c’est à dire ablutions), lorsque quelqu’un était impur en touchant un cadavre. Mais pourquoi, serait de toucher un cadavre, d’une conséquence grave d’impureté? Pensez-y! Adam avait été mortel à cause de sa désobéissance, et tous ses enfants (vous et moi!), aussi bien. Ainsi, la mort est impure parce que c’est une conséquence du péché – elle est associée à l’impureté du péché. Quelqu’un touchant un corps mort, deviendrait également ainsi impur. Mais ces cendres étaient un Signe – qui aurait laver cette impureté. La personne impure, morte dans son ‘impureté’, trouverait la ‘vie’ à la purification de les oblutions avec les cendres de la Vache.

Mais pourquoi, dans ce cas particulier, était une femelle à mourir et non un mâle? Aucune explication directe est donnée, mais nous pouvons raisonner à partir des Écritures. Tout au long de la Thora et le Zabour (et toutes les autres écritures) Allah se révèle comme un ‘Il’ – au genre masculin. Et la nation Israélite est parlé collectivement en tant que ‘elle’ – dans le genre féminin. Comme dans les relations traditionnels homme-femme, Allah a conduit et ses partisans ont suivi. Mais, l’initiative était toujours avec Allah. Il a initié le commandement à Ibrahim de sacrifier son fils; Il a initié, le don des Commandements sur les Tablettes; Il a initié le jugement de Noé, etc… Ce n’était jamais un humain (prophète ou autre) l’idée de commencer avec- ses partisans soumisent uniquement à Son conduisant.

Les cendres de la Vache devaient combler un besoin humain – celui de l’impureté. Ainsi, pour être un Signe approprié pour un besoin humain, l’animal qui devait mourir était une femelle. Cela indique l’impureté de la honte que nous ressentons lorsque nous péchons, et non pas la culpabilité que nous avons devant Allah. Quand je pèche, non seulement ai-je brisé la Loi et je suis coupable devant le Juge, mais je ressenti de la honte et regret. Comment Allah ne fournissent pour notre honte? Tout d’abord, Allah a fourni une couverture de vêtements pour nous. Les premiers humains ont reçu des vêtements de peau pour couvrir leur nudité et honte. Et les Enfants d’Adam, depuis, se sont toujours couverts de vêtements – en fait, il est si naturel de le faire, que rarement nous arrêtons pour demander ‘pourquoi?’. Ces ablutions avec l’eau de purification sont une autre façon que nous nous sentions ‘purifié’ des choses qui nous contaminent. Le but de la Vache était pour nous purifier.

Approchons-nous donc de Dieu avec un cœur droit, avec la pleine assurance que donne la foi, le cœur purifié de toute mauvaise conscience, et le corps lavé d’une eau pure. (Hébreux 10:22)

À l’inverse, le sacrifice des boucs sur le Jour des Propitiations était surtout pour Allah. Avec le Signe des Dix Commandements, nous avons constaté que la peine pour la désobéissance était clairement précise à plusieurs reprises à la mort (cliquez ici pour voir les passages). Allah était (et est!) Juge et comme Juge, exigeait la mort. La mort du taureau (male), première a rencontré l’exigence d’Allah que la mort soit payé pour le péché d’Aaron. Ensuite, la mort du premier bouc a rencontré l’exigence d’Allah que la mort soit payé pour les péchés des Israélites. Ensuite, les péchés de la communauté Israélite pourrait symboliquement être placés sur le bouc émissaire par Harun, et comme le bouc émissaire est libéré dans le désert, c’était un Signe que les péchés de la communauté ont été libérés.

Ces sacrifices ont été célébrées par Harun et ses descendants depuis plus de mille ans. Tout au long de l’histoire des Israélites dans le pays qui leur est donné; lorsque Dawood (ou Dawud) devint Roi et ses fils ont aussi régné; lorsque beaucoup de prophètes, avec des messages, mettant en garde contre le mal, sont venus; même à travers la vie d’Isa al Masih, ces sacrifices ont été effectués pour combler de ces besoins.

Ainsi, avec ces derniers Signes de Musa and d’Harun, les messages de la Thora touche à sa fin. Bientôt, les prophètes successeur viendrait et le Zabour poursuivrait les messages d’Allah. Mais d’abord, il y avait un dernier message pour la Thora. Musa allait se pencher sur l’avenir de la venue d’un Prophète, ainsi que chercher des bénédictions et des malédictions à venir sur les descendants d’Israël. Ceux-ci, nous regardons dans nos dernières études de la Thora.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *