Le Signe de Adam

Adam et Ève sont uniques dans le sens qu’ils ont été directement créés par Allah et ils vivaient dans le paradis d’Éden. «Adam» signifie «terre» dans la langue originale d’hébreu, pour signifier qu’il a été créé à partir des éléments du sol. Tout le reste de l’humanité est descendu d’Adam et Ève. Parce qu’ils sont les premiers de la race humaine, ils ont un signe important pour nous à apprendre. Je regarde à deux passages parallèles, un dans le Coran qui parlent d’Adam, et celui dans le livre de la Genèse qui est dans la Thora de Moïse (Moussa). (Cliquez ici pour ouvrir ces passages dans une autre fenêtre).

Quand j’ai lu ces passages des Livres Saints, la première observation que j’ai faite était de voir le degré de similitude qu’ont ces comptes. Dans les deux comptes, les caractères sont identiques (Adam, Ève, Shaytan, Allah); l’emplacement est le même dans les deux comptes (au Jardin); dans les deux comptes Shaytan ment à Adam et Ève et les dupe; dans les deux comptes Adam et Ève s’habillent avec des feuilles pour cacher la honte de leur nudité; dans les deux comptes Allah vient ensuite et parle aux autres caractères et prononce le jugement; dans les deux comptes Allah montre ensuite de la miséricorde en leur fournissant des vêtements (de peaux d’animaux) pour couvrir «la honte» de leur nudité. Le Coran dit aux «enfants d’Adam» (ca serait nous! ) que c’est «parmi les signes d’Allah». En d’autres mots, ce n’est pas seulement une leçon d’histoire sur les événements sacrés dans le passé. Cette histoire devrait nous faire prendre note, car il dit explicitement que ce compte est pour nous – et nous devrions alors demandé et découvrir de quelle façon c’est un signe pour nous.

L’avertissement d’Adam

Une observation que l’on devrait prendre très au sérieux est que dans les deux comptes (c.-à-d. le Coran et la Taurat) Adam et Ève n’engagent qu’une transgression de désobéissance avant qu’Allah les juges. Ils n’ont pas, par exemple, dix fautes de désobéissance, avec Allah qui donne neuf avertissements et puis finalement Allah les juges. Allah les a jugés d’un seul acte de désobéissance. La plupart des gens de l’Ouest qui croient en Dieu croient qu’Il va les juger seulement après qu’ils ont commis beaucoup de péchés. Et ils pensent que s’ils ont moins de fautes que la plupart des autres, ou si leurs bonnes actions sont plus nombreuses que leurs actions désobéissantes, ensuite (peut-être) que Dieu ne va pas les juger. L’expérience d’Adam et Ève est un avertissement pour nous que ceci n’est pas le cas. Allah jugera même un seul péché de désobéissance.

Ca fait du sens si on compare la désobéissance à Allah avec enfreindre la loi d’une nation. Au Canada, où je vis, si j’ai brisé une seule loi (par exemple si j’ai triché sur mes impôts) mon pays a des raisons suffisantes pour me juger. Et je ne peux pas plaider que j’ai seulement brisé une loi et que je n’ai pas violé les lois d’assassination, de vol et d’enlèvement. J’ai seulement besoin de briser une loi, et je ferai face au jugement. C’est la même chose avec Allah.

Donc, il y a un signe pour nous ici dans la désobéissance d’Adam et Ève. Et dans leurs actions ultérieures, on voit qu’ils éprouvent de la honte avec leur nudité et qu’ils essaient de s’habiller avec des feuilles pour la couvrir. De même, quand je fais des actes de désobéissance, j’ai honte et je tente de couvrir et de cacher mon action en quelque sorte – pour le cacher aux autres. Adam et Ève font la même chose, mais leurs efforts étaient vains. Allah pouvait voir leur échec et ensuite Il a Agi et Parlé. Voyons ce qu’il a Fait et Dit.

Le Plan d’action d’Allah dans le jugement et la miséricorde

Si on étudi attentivement ce qu’Allah Fait (encore dans les deux comptes), on voit qu’il Fait trois choses:

  1. Allah les rend mortel – ils vont maintenant mourir.
  2. Allah les expulse du jardin. Ils doivent maintenant vivre dans un endroit beaucoup plus difficile sur la Terre.
  3. Allah leur donne des vêtements de peaux.

Ce qui est fascinant à propos de ces trois choses, c’est que chacun d’entre nous, même aujourd’hui, a part dans tous les trois. Tout le monde meurt, personne – ni prophète ou autrement – n’a retourné au jardin, et tout le monde continue de porter des vêtements. En fait, ces trois choses sont tellement «normale» pour tout le monde que nous avons presque manqué de remarquer que ce qu’Allah a fait pour Adam et Ève se fait encore voir par nous à ce jour, des milliers d’années plus tard. C’est comme si les conséquences de ce qui s’est passé ce jour-là continuent de nous affecter aujourd’hui par ces moyens.

Une autre chose à noter ici, est que les vêtements qu’Allah a fourni était une Miséricorde de Lui. Oui, Il les a jugés, mais Il a également fourni de la miséricorde. Allah n’avait pas besoin de fournir ça pour eux. Et Adam et Ève n’ont pas gagnés les habits par des comportements justes qui auraient gagné «mérite» contre leur acte de désobéissance (en fait, leur comportement tout au long dans la Thora et le Coran est loin d’être juste). Adam et Ève ne pouvaient que recevoir la fourniture d’Allah, sans la mériter. Mais quelqu’un a payé pour cela. La Taurat nous dit que le vêtement d’Allah étaient des peaux. Ainsi ils sont venus d’un animal. Jusqu’à ce point il n’y avait pas de mort, mais maintenant un animal (peut-être un mouton ou une chèvre, en tout cas, un animal dont la peau était approprié pour faire une couverture de vêtements) a payé – avec sa vie. Un animal est mort pour qu’Adam et Ève puissent recevoir la miséricorde d’Allah.

Le Coran nous dit ensuite que ce vêtement a couvert leur honte, mais le vêtement qu’ils ont vraiment besoin, c’était la «piété», et que d’une certaine manière le vêtement qu’ils ont (les peaux) est un signe de cette piété, et c’est aussi un signe pour nous. Je cite cela en détail afin que vous puissiez suivre ce que j’ai observé dans le passage.

«Ô enfants d’Adam! Nous avons fait descendre sur vous un vêtement pour cacher vos nudités, ainsi que des parures. – Mais le vêtement de la piété voilà qui est meilleur. – C’est un des signes (de la puissance) d’Allah. Afin qu’ils se rappellent. » [Surat 7:26 (Al Araf)]

Une bonne question pour nous de garder à l’esprit est: comment pouvons-nous obtenir ce vêtement de la piété? Peut-être que les prophètes qui ont venu plus tard nous permettront de connaître la réponse à cette question très importante.

Les Paroles d’Allah dans le jugement et la miséricorde

Mais en continuant sur ce signe – Allah n’a pas seulement fait ces trois choses pour Adam, Ève et nous (leurs enfants), mais il a aussi parlé Sa Parole. Dans les deux comptes, Allah parle d’«hostilité» entre eux, mais dans la Taurat il dit plus précisément que cette «hostilité» se situera entre la femme (Ève) et le serpent (Shaytan/Satan). Cette Parole d’Allah spécifique je répète ici-bas. J’ai inséré avec () les personnes visées. Allah Parle en disant:

«Puisque tu (Satan) as fait cela, tu seras maudit …Je (Allah) mettrai l’hostilité entre toi (Shaytan) et la femme, entre ta descendance (de Shaytan) et sa descendance (de la femme): celle-ci (descendance de la femme) t’écrasera la tête et tu (Shaytan) lui (la descendance de la femme) blesseras le talon.» (Genèse 3:15)

Voilà une énigme – mais compréhensible. En lisant attentivement vous verrez que cinq personnages différents y sont mentionnés ET qu’elle est prophétique car elle porte le regard vers l’avenir (voir l’utilisation répétée des verbes au futur). Les personnages sont donc:

  1. Dieu (ou Allah)
  2. Satan (ou Iblis/Shaytan)
  3. La femme
  4. La descendance de la femme
  5. La descendance de Satan

Et l’énigme décrit comment ces personnages interagiront à l’avenir. La figure ci-dessous l’illustre:

Les personnages et leurs relations dans la Promesse d’Allah faite au Paradis

Les personnages et leurs relations dans la Promesse d’Allah faite au Paradis

Le texte ne dit pas qui est la femme. Vous remarquerez qu’Allah parle d’une «descendance« de Shaytan et une «descendance» de la femme. Bien que ce soit mystérieux, nous savons une chose à propos de cette descendance de la femme. Parce que la «descendance» est considéré comme un «lui», nous savons qu’elle est un être humain mâle. Avec cette connaissance, nous pouvons éliminer certaines significations possibles. En tant que «lui», la progéniture n’est pas une «elle» et ne peut donc pas être une femme – mais «il» vient d’une femme. En tant que «lui» la progéniture n’est pas un «ils» (c’est à dire qu’il n’est pas au pluriel). Ainsi, la descendance en question n’est pas un groupe de personnes qui se réfère à une identité nationale ou un groupe d’une certaine religion. En tant que «lui» la progéniture est une personne. Bien que cela puisse paraître évident, ceci élimine la possibilité que la descendance est une philosophie particulière, un enseignement ou une religion. Donc, la descendance n’est pas (par exemple) le christianisme ou l’islam, car elle serait alors appelé un «il» (comme à l’impersonnel) et elle n’est pas un groupe de personnes comme chez les Juifs ou les Chrétiens ou les Musulmans, car elle serait considéré comme un «ils». Ainsi, même s’il reste le mystère de ce que la «descendance» est, nous avons éliminé de nombreuses possibilités qui pourraient naturellement nous venir à l’esprit.

On voit que cette Parole d’Allah est tourné vers l’avenir (il est sûrement au futur avec «seras», «mettrai», etc.) et donc Allah a un plan avec un résultat spécifique en tête. Cette «descendance» va écraser la tête de Satan (c.-à-d.le détruire), tandis qu’en même temps, Satan «lui blesseras le talon». Le mystère de ce que cela signifie n’est pas précisé davantage à ce stade. Mais nous savons qu’il ya un plan divin qui va se dérouler.

Une autre observation intéressante vient de ce qu’Allah ne dit pas à l’homme (Adam). Il ne promet pas à l’homme une descendance spécifique comme il le promet à la femme. C’est assez extraordinaire compte tenu en particulier l’accent des fils de venir par leurs pères à travers la Taurat, Zabour & Injil ( = al kitab). En fait, au Canada l’une des critiques de ces Livres Saints par des personnes modernes, c’est qu’ils ignorent les lignées qui passent par les femmes.  Si vous regardez les généalogies données dans la Taurat (Genèse 5), Zabur (1 Chroniques 1-5) et l’Injil (Matthieu 1 et Luc 3:23-38), vous verrez qu’ils parlent presqu’exclusivement des fils qui viennent des pères. Mais en ce cas, ce qu’Il promet à Adam, Ève et le serpent, c’est différent – il n’ya pas de promesse d’une descendance (un «il») venant d’un homme. La Taurat dit qu’il y aura une descendance à venir de la femme – sans mentionner un homme.

Parmi tous les êtres humains qui ont existé, seuls deux n’ont jamais eu de père humain. Le premier est Adam, créé directement par Dieu. Le second est Jésus (Isa – PSL) né d’une vierge – donc pas de père humain. Cela correspond à l’observation de la descendance en tant que ‘il’, non pas ‘elle’, ‘ils’ ou une ‘chose’. Si vous lisez l’énigme avec cette perspective tout se met en place. Isa (PSL) est la descendance d’une femme. Mais qui est son adversaire, la descendance de Satan? Bien que le temps nous manque pour le retracer en détail, les Livres parlent d’un ‘Fils de Destruction’, ‘Fils de Satan’ et d’autres titres qui décrivent un dirigeant humain futur qui s’opposera au ‘Christ’ (Masih). Les Livres ultérieurs parlent d’un conflit futur entre cet ‘Anti-Christ’ et le Christ (ou Masih). Mais l’idée à l’état embryonnaire est déjà mentionnée au tout début de l’histoire.

L’apogée de l’histoire, c’est-à-dire l’aboutissement de la bataille commencée il y a bien longtemps entre Satan et Dieu dans le Jardin est donc prévue dès le début – dans le premier Livre. En commençant ici, au début, et en retraçant les Messagers successifs qui ont traversé l’histoire, nous serons avertis afin de mieux comprendre les temps que nous vivons.

Avec ces observations du signe d’Adam et Ève, nous avons appris beaucoup de choses. Tant le Coran et la Taurat nous ont donné beaucoup d’indices. Pourtant, de nombreuses questions demeurent et plusieurs autres ont été soulevées. Mais maintenant, on peut continuer dans la lignée des prophètes pour voir plus de ce qu’ils peuvent nous enseigner. Donc, nous continuons avec leurs fils Qabil et Habil.

8 réflexions au sujet de « Le Signe de Adam »

  1. Et si cette descendance masculine qui vient de la femme n’est autre que le Messie Jésus fils de La Vierge Marie? et qu’il écrasera la tête de Satan (l’antéchrist) à la Fin des temps?

    • C’est la promesse de l’Evangile. L’Evangile prédit la venue et puis la destruction de l’Anti-Christ

  2. Message d’un : Père

    Ce que vous voulez pour votre enfant c’est qu’il devienne Souverain de sa vie, car vous aimez votre enfant, vous voulez le voir vivre et rencontrer vos descendants par amour, vous ne voulez pas voir vos enfants mourir à moins que vous soyez fou. Moi ce que je veux pour mon fils et mes enfants c’est qu’ils soient éternels, pour cela je vous propose un choix que je propose à tous pour l’évolution.

    L’écriture ne m’a pas été facilitée pour communiquer.

    Cet exemple doit être dit pour que l’histoire vous rappelle qu’un jour dans le passé, un homme a voulu que son peuple soit uni, il a réussi, la suite n’est que guerre et honte pour le monde.
    Hitler a eu Hanussen comme visionnaire, il a su faire de son peuple un Pays rassemblé, vous vous pouvez faire de la France le Monde uni avec moi comme visionnaire, voilà le choix que je vous propose.

    Pour cela vous devrez renier les promesses et Approuver le Peuple.

    En échange , je désire l’apprentissage de l’un de mes enfants, car il désire créer la vie éternelle, il veut inventer une technologie qui fera vivre éternellement. En tant que père, je veux cela pour mon enfant, il se nomme Elioth-Prince il sera le créateur de la vie éternelle, pour cela je vous propose ce choix.

    Votre père a voulu pour vous que vous deveniez Souverain de votre Vie
    Mon père a voulu pour moi d’être St Christophe
    Moi ce que je veux pour mon fils c’est qu’il soit éternel.

    Ce que vous devriez, c’est pleurer tous les jours de la peine que vous faites au peuple. Il n’y aura que Moi qui pourra se mettre à genoux devant le peuple pour pardonner tous vos pêchés.

    Le père voulu pour son fils la vie éternelle

    Dans ce temps-là, la technologie n’existe pas

    Un morceau de bois fait l’objet de toutes les croyances

    Personne ne se voue à la véritable religion, celle de vivre éternellement.

    Conclusion :

    De la Damnation de l’homme, Dispersé, Dirigé, Désespéré, Despotique, Dictateur, D

    Ce que vous apportez au monde en évoluant

    L’évolution:

    Délivrance Des Damnés Direction D

    Le Berger viendra vous rassembler à marcher comme un seul homme au nom de l’éternalité.

    Priez tous pour avoir asservit la mort de vos enfants.

  3. Ping : La naissance du Masih: Prédit par les prophètes et annoncé par Jibril | Al Injil en Français

  4. Bonjour
    Que la grace de Dieu soit sur vous et votre famille et actvites
    Je voudrai savoir
    avant Adam et Eve qui etaient sur la terre
    Pandant que Adam et Eve vivaient y avaient ils autres etres humains
    Pourquoi et comment a choisi les juifset non autres

    • Des bonnes questions…
      Adam et Eve ont été les premiers, ils ont été créés par Dieu, donc il n’y avait pas d’humains avant eux. Au cours de leur vie, ils avaient beaucoup de fils et des filles. Peut-être vous demandez à concilier Thora avec l’anthropologie moderne (homme de Neandertal d’etc.)? En bref, la Thora comprend ces gens comme des descendants de Noé qui avaient des caractéristiques inhabituelles.
      Pourquoi at-Allah choisir les Juifs? La Thora donne la réponse courte « toutes les familles de la terre seront bénies en toi.» » (Genese 12:3). VVoir mon article ici pour plus d’informations

  5. Pourquoi tous les prophètes sont apparus à l’est. Ni au sud , ni au nord et ni à l’ouest.
    Mohwali Awamar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *