Le Masih à venir: par signes de ‘Sept’

En parcourant les prophètes du Zabur nous avons appris que malgré l’écart qui les séparait parfois de centaines d’années – ils ne pouvaient donc pas coordonner les prophéties entre elles – et pourtant les prophéties développaient un thème central du Masih à venir (= Christ). Nous avons vu que le prophète Esaïe (PSL) avait utilisé le Signe de la branche d’un tronc, ensuite le prophète Zacharie (PSL) avait prophétisé que cette Branche aurait le nom hébreu Yhowshuwa, ce qui était Iesous en grec, ce qui est Jésus en français et Isa en arabe. Oui, le nom même du Masih (= Christ) a été prophétisé 500 ans avant que Isa al Masih – Jésus – ait jamais habité sur la terre. Cette prophétie est écrite dans le Zabur des Juifs, pas dans l’Injil, qui même aujourd’hui est encore lu et accepté – mais pas compris – par les Juifs.

Le prophète Daniel du Zabur

Nous arrivons au prophète Daniel (PSL). Il a vécu en exil à Babylone et était un fonctionnaire puissant au sein des gouvernements babylonien et perse – ainsi qu’un prophète. Le tableau chronologique ci-dessous représente le prophète Daniel (PSL) dans l’histoire des prophètes de Zabur.

Les prophètes Daniel & Néhémie représentés dans la chronologie avec d’autres prophètes de Zabur

Les prophètes Daniel & Néhémie représentés dans la chronologie avec d’autres prophètes de Zabur

Dans son livre, le prophète Daniel (PSL), reçoit un message de l’ange Gabriel (Jabril). Daniel et Marie, la mère de Jésus (Isa – PSL), sont les seuls dans la bible (al kitab) à avoir des messages donnés par Gabriel. Nous devons donc accorder une attention particulière à ce message. L’ange Gabriel (Jabril) lui a dit:

…Gabriel … s’approcha de moi d’un vol rapide, au moment de l’offrande du soir. … Il me dit: Soixante-dix ‘semaines’ ont été fixées sur ton peuple et sur ta ville sainte, pour faire cesser les transgressions et mettre fin aux péchés, pour expier l’iniquité et amener la justice éternelle, pour sceller la vision et le prophète, et pour oindre le Saint des saints.

25 Sache-le donc, et comprends! Depuis le moment où la parole a annoncé que Jérusalem sera rebâtie jusqu’au Messie (Oint), au Conducteur, il y a sept ‘semaines’ et soixante-deux ‘semaines’; les places et les fossés seront rétablis, mais en des temps fâcheux.26 Après les soixante-deux ‘semaines’, le Messie (Oint) sera retranché, et il n’aura pas de successeur. Le peuple d’un chef qui viendra détruira la ville et le sanctuaire, et sa fin arrivera comme par une inondation; il est arrêté que les dévastations dureront jusqu’au terme de la guerre. (Daniel 9:21-26)

Nous voyons ici une prophétie de la venue de l’Oint (= Christ = Masih comme vu ici). L’ange Gabriel nous a donné un calendrier de la venue du Masih. Gabriel a dit qu’il y aurait un décompte qui commencerait au ‘moment où la parole a annoncé que Jérusalem sera rebâtie’. Bien que Daniel ait reçu le message (environ en l’an 537 av. J.-C.) il n’a pas vécu pour voir le début du compte à rebours.

La publication du décret de restaurer et rebâtir Jérusalem

En fait c’était Néhémie, qui a vécu près de cent ans après Daniel (PSL), qui a vu le début de ce compte à rebours. Il était l’échanson de l’empereur perse Artaxerxès et vivait donc à Suse qui ce trouve aujourd’hui en Iran. Voyez quand il a vécu dans le tableau chronologique ci-dessus. Il nous dit dans le livre dans le Zabur que :

Au mois de Nisan, la vingtième année du roi Artaxerxès, … 4 Et le roi me dit: Que demandes-tu?

Je priai le Dieu des cieux, 5 et je répondis au roi: Si le roi le trouve bon, et si ton serviteur lui est agréable, envoie-moi en Juda, vers la ville des sépulcres de mes pères, pour que je la rebâtisse. …

7 Puis je dis au roi: Si le roi le trouve bon, qu’on me donne … une lettre pour Asaph, garde de la forêt du roi, afin qu’il me fournisse du bois de charpente pour les portes de la citadelle près de la maison, pour la muraille de la ville, et pour la maison que j’occuperai. Le roi me donna ces lettres, car la bonne main de mon Dieu était sur moi. 9 Je me rendis auprès des gouverneurs de l’autre côté du fleuve, et je leur remis les lettres du roi …

11 J’arrivai à Jérusalem, … (Néhémie 2 :1-11)

Le ‘moment où la parole a annoncé que Jérusalem sera rebâtie’ est enregistré. Nous voyons que cela se passe au cours de la 20ième année de l’empereur perse Artaxerxès, qui est reconnu historiquement et a commencé de régner en 465 av. J.-C. La 20ième année placerait donc le décret en l’année 444 av. J.C. Gabriel avait envoyé un message au prophète Daniel (PSL) et donné un signe sur le début d’un compte à rebours. Presque cent ans plus tard, l’empereur perse, n’étant pas au courant de la prophétie de Daniel, publie le décret – ce qui déclenche le compte à rebours qu’Allah avait dit amènerait l’Oint – le Masih.

Les mystérieuses ‘Semaines’

Le message de Gabriel donné au prophète Daniel indiquait que cela prendrait “ sept ‘semaines’ et soixante-deux ‘semaines’” et alors le Masih serait révélé. Qu’est-ce une ‘Semaine’? Dans la Thora de Musa (PSL), il y avait un cycle de sept années. Chaque 7ième année la terre devait se reposer de l’agriculture pour que le sol puisse renouveler les nutriments. Une ‘Semaine’ est donc un cycle de 7 années. Cela dit nous voyons que depuis la publication du décret le compte à rebours arriverait en deux parties. La première partie étaient les ‘sept semaines’ ou sept périodes de sept ans. Ceci, 7×7=49 ans, correspond au temps nécessaire à rebâtir Jérusalem. Ceci est suivi par soixante-deux semaines, avec un compte à rebours total de 7×7 + 62×7 = 483 ans. En d’autres mots, depuis la publication du décret d’Artaxerxès, il y aurait 483 ans jusqu’à la révélation du Masih.

L’année de 360 jours

Une petite correction s’avère nécessaire au calendrier. Tout comme le faisaient beaucoup de nations de l’époque, les juifs utilisaient une année de 360 jours. Il existe différentes façons de mesurer la longueur d’une ‘année’ sur un calendrier. Celui de l’occident (à base de révolution solaire) est de 365.24 jours, et celui des musulmans est de 354 jours (à base de cycles lunaires), et celui que les Juifs utilisaient était à mi-chemin à 360 jours. Donc 483 années de ‘360 jours’ correspond à 483×360/365.24=476 années solaires.

L’arrivée du Masih prédit à l’année près

A partir de ces renseignements nous pouvons calculer quand le Masih devait arriver. Nous passerons de l’ère ‘av. J.-C.’ à l’ère ‘apr. J.-C.’ et il n’y a qu’un an de l’année 1 av. J.-C. à l’année 1 apr. J.-C. (L’an ‘zéro’ n’existe pas). Un résumé des renseignements pour le calcul se trouve dans le tableau ci-dessous.

Année de   départ 444 av.   J.-C. (20ième année d’Artaxerxès)
Délai 476 années   solaires
Arrivée prévue   dans le calendrier occidental (-444 +   476 + 1) (‘+1’ parce qu’il n’y a pas de 0 apr. J.-C.) = 33
Année prévue 33 apr.   J.C.

Jésus de Nazareth est arrivé à Jérusalem à dos d’âne lors de ce qui est devenu la fête célèbre du dimanche des Rameaux. Ce jour, il s’annonçait et est entré dans Jérusalem comme leur Masih. L’année était 33 apr. J.-C.

Les prophètes Daniel et Néhémie, bien qu’ils ne se connaissaient pas puisqu’il y avait 100 ans d’écart, ont été orchestrés par Allah pour recevoir les prophéties et déclencher le compte à rebours qui révèlerait le Masih. Et plus que 560 ans après que le prophète Daniel ait reçu le message de Gabriel, Isa est entré dans Jérusalem comme le Masih. Voilà une prophétie très remarquable et un accomplissement très précis. Accompagné de la prédiction du nom du Masih donnée par le prophète Zacharie, les prophéties du Zabur forment un groupe vraiment extraordinaire de prédictions de sorte que tous ceux qui veulent en savoir plus peuvent voir le plan d’Allah se dérouler.

Mais si les prophéties du Zabur sont si remarquables, et sont écrites dans le Zabur juif – pas l’Injil, pourquoi les Juifs n’acceptent-ils pas Isa comme le Masih? C’est dans leur livre! Cela nous semble évident, surtout avec les prédictions si précises et remarquablement accomplies. C’est en comprenant pourquoi les Juifs n’acceptent pas Isa comme le Masih que nous apprenons d’autres choses remarquables au sujet de la venue de Celui-ci annoncé par les prophètes. Nous considérerons la question dans l’article suivant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *