Jour 1: Isa al Masih – La lumière des nations

L’entrée d’Isa al Masih à Jérusalem le dimanche des Rameaux a commencé sa dernière semaine. La sourate Al-Anbiya (Sourate 21 – Les prophètes) nous dit que:

Et celle [la vierge Marie] qui avait préservé sa chasteté! Nous insufflâmes en elle un souffle (de vie) venant de Nous et fîmes d’elle ainsi que de son fils, un signe [miracle] pour l’univers. ( Sourate Al-Anbiya 21:91 )

La sourate al-Anbya dit clairement qu’Allah a fait d’Isa al Masih PSL un signe pour l’univers, pas seulement pour des chrétiens ou des juifs. Comment le prophète Isa al Masih est-il devenu un « signe » pour nous tous? La création du monde par Allah était universelle pour tous les peuples. Ainsi, chaque jour de sa dernière semaine, Isa al Masih PSL a parlé et agi de manière à rappeler les six jours de la création (le Coran et la Taurat enseignent qu’Allah a tout créé en six jours).

Nous traversons chaque jour de la dernière semaine de Isa al Masih pour observer de quelle façon ses actions sont des signes pointant vers la semaine de création. Cela montrerait que les événements chaque jour de cette semaine ont été pré-ordonnés par Allah dès le début des temps – pas par une idée humaine puisque l’homme ne peut pas coordonner des événements séparés par des milliers d’années. Nous commençons le dimanche – le premier jour.

Premier jour – lumière dans les ténèbres

Sourate An-Nur (Sourate 24 – La Lumière) donne une parabole de «Lumière». Il déclare que:

Allah est la Lumière des cieux et de la terre. Sa lumière est semblable à une niche où se trouve une lampe. La lampe est dans un (récipient de) cristal et celui-ci ressemble à un astre de grand éclat; son combustible vient d’un arbre béni: un olivier ni oriental ni occidental dont l’huile semble éclairer sans même que le feu la touche. Lumière sur lumière. Allah guide vers Sa lumière qui Il veut. Allah propose aux hommes des paraboles et Allah est Omniscient. (Sourate An-Nur 24:35)

Cette parabole fait référence au premier jour de la création quand Allah a créé la Lumière. La Taurat déclare:

Dieu dit: «Qu’il y ait de la lumière!» et il y eut de la lumière. Dieu vit que la lumière était bonne, et il sépara la lumière des ténèbres. Dieu appela la lumière jour, et les ténèbres nuit. Il y eut un soir et il y eut un matin. Ce fut le premier jour. (Genèse 1: 3-6)

En parlant, Allah a apporté la lumière à l’existence pour dissiper les ténèbres le premier jour de la création. Pour montrer que les événements de cette heure ont été planifiées depuis le premier jour de la création, le Masih a parlé de son être comme une lumière qui brille dans les ténèbres.

La lumière brille sur les païens

Allah a apporté la Lumière à l’existence le premier jour de la création. Son Masih a également utilisé une parabole de Lumière. Mais dans sa parabole, « les ténèbres » représentent des nations qui ne connaissent pas Dieu. À chaque jour de sa dernière semaine, Isa al Masih PBUH a parlé et agi de manière à renvoyer aux six jours de la création. Nous examinerons chaque jour à tour de rôle, en commençant par le premier jour – La lumière brille dans les ténèbres.

La lumière dans les ténèbres

Le prophète Isa al Masih PSL venait d’entrer à Jérusalem. Il est entré dans la ville sur un âne comme l’avait prophétisé le prophète Zacharie PSL 500 ans plus tôt. Daniel PSL aussi avait prophétisé le jour exact de la venue de Jésus à Jérusalem 550 ans plus tôt. Les Juifs arrivaient de nombreux pays pour le festival de la pâque. Jérusalem était alors rempli de pèlerins juifs (comme La Mecque au moment du Hajj). Par conséquent, l’arrivée du prophète avait fait du bruit parmi les Juifs. Mais il n’y a pas que les Juifs qui ont remarqué l’arrivée d’Isa al Masih. Dans L’Injil nous pouvons voir ce qui s’est passée juste après l’entrée d’Isa al Masih à Jérusalem.

20 Parmi ceux qui étaient venus à Jérusalem pour adorer Dieu pendant la fête, il y avait aussi quelques personnes non juives[a]. 21 Elles allèrent trouver Philippe qui était de Bethsaïda en Galilée et lui firent cette demande: Nous aimerions voir Jésus. 22 Philippe alla le dire à André, puis tous deux allèrent ensemble le dire à Jésus. (Jean 12:20-22)

Une barrière entre les Grecs et les Juifs à l’époque du Prophète

Une barrière entre les Grecs et les Juifs à l’époque du ProphèteIl était extrêmement inhabituel pour les païens (c’est-à-dire les personnes qui priaient les idoles et les non-Juifs) de participer aux festivals juifs. Les Grecs et les Romains de l’époque, puisqu’ils étaient polythéistes, étaient considérés comme impurs et ils étaient rejetés par les Juifs. De plus la plupart des Grecs considéraient la religion juive comme quelque chose d’insensé, il en va de même pour les festivals juifs. À cette époque, seuls les Juifs étaient des monothéistes. Donc ces peuples restaient régulièrement séparés les uns des autres. Puisque la société des non juifs, était beaucoup plus grande que la société juive, les Juifs vivaient dans une sorte d’isolement. Leur religion différente, leur régime halal, leur livre exclusif avec des prophètes humains a créé une barrière culturelle entre les non-juifs et les Juifs. De plus, les peuples étaient hostiles entre eux.

De nos jours, le polythéisme et l’idolâtrie sont rejetés par une grande partie du monde. Il est donc facile pour d’oublier combien cela était différent au temps d’Isa al Masih. En fait, pendant la période du prophète Ibrahim PSL, presque tout le monde était des polythéistes. De même, au temps du prophète Moussa, toutes les autres nations adoraient les idoles. Le Pharaon lui-même prétendait être l’un des dieux. Les israélites monothéistes étaient noyés dans un océan de cultes et d’idoles que toutes les nations environnantes priaient. Mais le prophète Isaïe PSL (750 avant notre ère) a prophétisé que dans le futur un changement s’effectuera pour toutes les nations. Il avait écrit:

1 Et vous peuples lointains, prêtez-moi attention!
J’ai été appelé par l’Eternel dès le sein maternel,
et il a mentionné mon nom dès avant ma naissance.

5 Et maintenant, voici ce que dit l’Eternel,
celui qui m’a formé dès le sein de ma mère
pour que je sois son serviteur,
pour ramener Jacob à lui
et pour rassembler Israël auprès de lui.
Je serai honoré aux yeux de l’Eternel
et mon Dieu est la source de ma force.
6 Et il a dit aussi: «Tu ne seras pas seulement mon serviteur
pour rétablir les tribus de Jacob
et ramener ceux que j’ai préservés du peuple d’Israël.
Car je t’établirai pour être la lumière des autres peuples
afin que mon salut parvienne aux extrémités de la terre (EsaÏe 49:1,5-6)

4 Prête-moi attention, mon peuple!
Vous, ma nation, tendez vers moi l’oreille,
car je promulguerai la Loi,
et je proclamerai mon droit
pour éclairer les peuples. (EsaÏe 51: 4)

car sur toi s’est levée la gloire du Seigneur.
2 Voici que les ténèbres couvrent la terre
et une nuée sombre[a] couvre les peuples,
mais, sur toi, l’Eternel se lèvera lui-même comme un soleil
et l’on verra sa gloire apparaître sur toi.
3 Des peuples marcheront à ta lumière[b],
et des rois à cette clarté qui s’est levée sur toi. (EsaÏe 60:1-3)

Ainsi, le prophète Isaïe avait prédit que le « serviteur » du Seigneur, bien que Juif (« les tribus de Jacob ») serait une « lumière pour les païens » (tous les non-juifs) et que cette lumière atteindrait les extrémités de la terre. Mais comment cela a bien pu arriver avec cette barrière entre les Juifs et les païens qui existe depuis des centaines d’années?

Ce jour-là, quand le prophète Isa est entré à Jérusalem, la lumière a commencé à attirer les premiers païens. Comme nous le voyons dans les écritures certains s’approchaient du prophète. Durant cette fête juive, se trouvaient des Grecs qui s’étaient rendus à Jérusalem pour en apprendre un peu plus sur le prophète Isa al Masih PSL. Mais à leur arrivé à Jérusalem, ils ont dû se poser beaucoup de questions comme : seraient-ils considérés haram par les Juifs? Allaient -ils être en mesure de voir le prophète? Dans le doute ils ont posé leurs questions aux compagnons du prophète qui ont demandé à Isa. Que dirait-il? Permettrait-il à ces païens, qui savaient si peu de choses sur sa religion à le rencontrer? L’Injil continue et nous explique:

23 Celui-ci leur répondit: L’heure est venue où le Fils de l’homme va entrer dans sa gloire. 24 Vraiment, je vous l’assure: si le grain de blé que l’on a jeté en terre ne meurt pas, il reste un grain unique. Mais s’il meurt, il porte du fruit en abondance. 25 Celui qui s’attache à sa propre vie la perdra, mais celui qui fait peu de cas de sa vie en ce monde la gardera pour la vie éternelle. 26 Si quelqu’un veut être à mon service, qu’il me suive. Là où je serai, mon serviteur y sera aussi. Si quelqu’un est à mon service, le Père lui fera honneur.

27 A présent, je suis troublé. Que dirai-je? Père, délivre-moi de cette heure? Mais c’est précisément pour cela que je suis venu jusqu’à cette heure! 28 Père, manifeste ta gloire.

Alors une voix se fit entendre, venant du ciel: J’ai déjà manifesté ma gloire et je la manifesterai à nouveau.

29 La foule qui se trouvait là et qui avait entendu le son de cette voix crut que c’était un coup de tonnerre. D’autres disaient: Un ange vient de lui parler.

30 Mais Jésus leur déclara: Ce n’est pas pour moi que cette voix s’est fait entendre, c’est pour vous. 31 C’est maintenant que va avoir lieu le jugement de ce monde. Oui, maintenant le dominateur de ce monde va être expulsé. 32 Et moi, quand j’aurai été élevé au-dessus de la terre, j’attirerai tout homme à moi.

33 Par cette expression, il faisait allusion à la manière dont il allait mourir. 34 La foule répondit: La Loi nous apprend que le Messie vivra éternellement. Comment peux-tu dire que le Fils de l’homme doit être élevé au-dessus de la terre? Au fait: qui est donc ce Fils de l’homme?

35 Jésus leur dit alors: La lumière est encore parmi vous, pour un peu de temps: marchez tant que vous avez la lumière, pour ne pas vous laisser surprendre par les ténèbres, car celui qui marche dans les ténèbres ne sait pas où il va. 36 Tant que vous avez la lumière, croyez en la lumière, afin de devenir vous-mêmes des enfants de lumière.

Les Juifs restent incrédules

37 Malgré le grand nombre de signes miraculeux que Jésus avait accomplis devant eux, ils ne croyaient pas en lui.
38 Ainsi s’accomplit ce que le prophète Esaïe avait prédit:

Seigneur, qui a cru à notre message
et à qui la puissance du Seigneur a-t-elle été révélée[a] ?

39 Pourquoi ne pouvaient-ils pas croire? C’est encore Esaïe qui nous en donne la raison quand il dit:

40 Dieu les a aveuglés,
il les a rendus insensibles,
afin qu’ils ne voient pas de leurs yeux,
qu’ils ne comprennent pas avec leur intelligence,
qu’ils ne se tournent pas vers lui
pour qu’il les guérisse[b] .

41 Esaïe a dit cela parce qu’il avait vu la gloire de Jésus et qu’il parlait de lui.

42 Et pourtant, même parmi les dirigeants, beaucoup crurent en lui; mais, à cause des pharisiens, ils n’osaient pas le reconnaître ouvertement de peur d’être exclus de la synagogue. 43 Car ils tenaient davantage à la gloire qui vient des hommes qu’à celle qui vient de Dieu.

44 Jésus déclara à haute voix: Si quelqu’un met sa confiance en moi, ce n’est pas en moi seulement qu’il croit, mais encore en celui qui m’a envoyé. 45 Qui me voit, voit aussi celui qui m’a envoyé. 46 C’est pour être la lumière que je suis venu dans le monde, afin que tout homme qui croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres. 47 Si quelqu’un entend ce que je dis, mais ne le met pas en pratique, ce n’est pas moi qui le jugerai; car je ne suis pas venu pour juger le monde mais pour le sauver.

48 Celui donc qui me méprise et qui ne tient pas compte de mes paroles a déjà son juge: c’est cette Parole même que j’ai prononcée; elle le jugera au dernier jour. 49 Car je n’ai pas parlé de ma propre initiative: le Père, qui m’a envoyé, m’a ordonné lui-même ce que je dois dire et enseigner. 50 Or je le sais bien: l’enseignement que m’a confié le Père c’est la vie éternelle. Et mon enseignement consiste à dire fidèlement ce que m’a dit le Père. (Jean 12: 23-50)

Cet échange entre Jésus et la foule est intense, à un moment de la discussion il y une voix venant du ciel. Le Prophète a dit qu’il serait «élevé au-dessus de la terre» et que tout «tous les hommes» pourront aller vers lui et pas seulement les Juifs. Beaucoup des Juifs, même s’ils n’adoraient qu’un seul Dieu, ne comprenaient pas ce que le prophète disait. Le prophète Isaïe avait dit que c’était à cause de leur cœur dur – leur refus de se soumettre à Allah – c’est la racine de la foi. Il y en avait qui croyait si silencieusement à cause de la peur.

Le prophète Isa al Masih a affirmé avec audace qu’il était «venu dans le monde comme une lumière» (v.46) les prophètes précédents avaient écrit qu’il brillerait sur toutes les nations. Le jour où il est entré à Jérusalem, la lumière a commencé à briller sur les païens . Cette lumière se répandrait-elle sur toutes les nations? Que voulait dire le prophète par «être élevé»? La semaine prochaine nous continuerons à étudier les écritures pour trouver des réponses à ces questions.

La frise chronologique ci-dessous nous montre chaque jour de cette semaine ( la semaine de la Passion). Le dimanche, le premier jour de la semaine, Isa a accompli trois prophéties différentes données par trois prophètes. D’abord il est entré dans Jérusalem au-dessus d’un âne comme prophétisé par Zacharie. Deuxièmement, il l’a fait dans le temps prophétisé par Daniel. Troisièmement, comme Isaïe l’avait prédit il brillerait comme une lumière pour les nations et toucherait les peuples du monde entire.

Evénements de la Semaine de la Passion – Jour 1 – Dimanche