Le Prophète Isa al Masih (PSL) et le Signe de Yunus

Le Quraych (ou Quraish) était la tribu arabe qui contrôlait La Mecque et les Kaaba, et celle du prophète Mohamed PSL, qui était originaire de la Mecque. Surah Quraysh (Surah 106 – Les Quraysh) décrit les engagements favorables dont le peuple Quraysh a bénéficié.

A cause du pacte des Coraïch, De leur pacte [concernant] les voyages d’hiver et d’été. (Sourate Quraysh 106:1-2)

Mais Surah Yunus (Sourate 10 – Jonas) raconte ce qui s’est passé lorsque le prophète Mohamed a apporté le message au Coran.

Est-il étonnant pour les gens, que Nous ayons révélé à un homme d’entre eux: «Avertis les gens, et annonce la bonne nouvelle aux croyants qu’ils ont auprès de leur Seigneur une présence méritée [pour leur loyauté antérieure]? Les mécréants dirent alors: «Celui-ci est certainement un magicien évident». (Sourate Yunus 10:2)

En rejetant son message, Sourate Al-Qamar (Sourate 54 – La Lune) averti les Quraych qu’ils allaient faire face à:

Vos mécréants sont-ils meilleurs que ceux-là? Ou bien y a-t-il dans les Ecritures une immunité pour vous? Ou bien ils disent: «Nous formons un groupe [fort] et nous vaincrons». Leur rassemblement sera bientôt mis en déroute, et ils fuiront.  L’Heure, plutôt, sera leur rendez-vous, et l’Heure sera plus terrible et plus amère. (Sourate Qamar 54:43-46)

Surah Yunus explique aussi que bien que la plupart des prophètes aient été ignorés par leurs auditeurs (comme pour le Quraych), il y avait une exception – le prophète Jonas (Yunus) PSL.

Si seulement il y avait, à part le peuple de Yûnus (Jonas), une cité qui ait cru et à qui sa croyance eut ensuite profité! Lorsqu’ils eurent cru, Nous leur enlevâmes le châtiment d’ignominie dans la vie présente et leur donnâmes jouissance pour un certain temps. (Sourate Yunus 10:98)

Le prophète Jonas a été envoyé à un peuple étranger. Pourtant, ils ont tout de même reçu son message. Cependant, il n’avait pas accepté son rôle et en essayant de s’enfuir, il a été avalé vivant par un grand poisson. Surah Al-Qalam (Surah 68 – La plume) décrit comment, dans le poisson, il s’est repenti de sa propre désobéissance et a été réintégré comme Prophète.

Endure avec patience la sentence de ton Seigneur, et ne sois pas comme l’homme au Poisson [Jonas] qui appela (Allah) dans sa grande angoisse. Si un bienfait de son Seigneur ne l’avait pas atteint, il aurait été rejeté honni sur une terre déserte, Puis son Seigneur l’élut et le désigna au nombre des gens de bien. (Sourate Al-Qalam 68:48-50)

Comme le prophète Mohamed, le prophète Isa al Masih était allé vers son propre peuple (les Juifs) et ces derniers l’avaient accusé de sorcellerie et avaient rejeté son message. Ainsi, le prophète Isa al Masih a également fait référence au prophète Jonas/Yunus comme un signe. Un signe qui nous montre quoi?

L’autorité d’Isa al Masih remise en question par son propre peuple

Nous avons vu dans l’Injil les récits détaillés des enseignements, des guérisons et des miracles du prophète Isa al Masih (PSAL). Il invita souvent ces auditeurs (y compris nous) à recevoir ce qu’il offrait. Il offrait ‘l’eau de vie’, la miséricorde envers les pécheurs, de chercher ceux qui étaient perdus, et il invita tous ceux qui étaient désireux d’entrer dans le ’Royaume de Dieu’.

Ces enseignements ont déconcerté les chefs religieux de son temps. Ils se demandaient en particulier selon quelle autorité il parlait. Par exemple, avait-t-il vraiment l’autorité nécessaire pour offrir la miséricorde de Dieu aux coupables et l’autorité pour payer l’entrée dans le Royaume de Dieu pour tous ? Ainsi, les chefs religieux (qui sont comme les imams aujourd’hui) lui ont demandé un signe pour prouver son autorité. L’Injil a enregistré leur conversation :

Isa fait référence au signe de Jonas(Yunus)

38 Quelques spécialistes de la Loi et des pharisiens intervinrent en disant: Maître, nous voudrions te voir faire un signe miraculeux.

39 Il leur répondit: Ces gens de notre temps qui sont mauvais et infidèles à Dieu réclament un signe miraculeux! Un signe … il ne leur en sera pas accordé d’autre que celui du prophète Jonas. 40 En effet, comme Jonas resta trois jours et trois nuits dans le ventre du poisson[a], ainsi le Fils de l’homme passera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre.

41 Au jour du jugement, les habitants de Ninive[b] se lèveront et condamneront les gens de notre temps, car ils ont changé en réponse à la prédication de Jonas. Or, il y a ici plus que Jonas.

Le prophète Yunus dans l’Histoire

Isa al Masih (PSAL) a répondu en indiquant au prophète Jonas (également appelé Yunus ou Yunis). Vous pouvez voir dans la chronologie ci-dessous que le prophète Yunus vécut environ 800 ans avant le Prophète Isa al Masih.

Le Prophète Jonas (Yunus ou Yunis) dans la Chronologie Historique

Le Prophète Jonas (Yunus ou Yunis) dans la Chronologie Historique

Le Prophète Yunus dans le Coran

Yunus (PSAL) a écrit un livre qui se trouve dans les écrits prophétiques. Le Coran résume son livre ainsi :

Jonas était certes, du nombre des Messagers.

Quand il s’enfuit vers le bateau comble,

Il prit part au tirage au sort qui le désigna pour être jeté [à la mer].

Le poisson l’avala alors qu’il était blâmable.

S’il n’avait pas été parmi ceux qui glorifient Allah,

il serait demeuré dans son ventre jusqu’au jour où l’on sera ressuscité.

(As-Saffat 37: 139-144)

Le Prophète Yunus a été avalé par un gros poisson parce qu’il a fui la mission qu’Allah lui avait donnée – à savoir de prêcher le repentir à la ville de Ninive (ce qui correspond à notre époque à la ville de Mossoul en Irak). L’érudit islamique Yusuf Ali dit à propos d’ayah 144 (« Il serait resté dans son ventre jusqu’au Jour où ils seront ressuscités»)

C’est juste la tournure idiomatique. Ce devait être l’enterrement et la sépulture de Jonas. S’il ne s’était pas repenti, il ne pouvait pas sortir du corps de la créature qui l’avait avalé, jusqu’au Jour ou la Résurrection, quand tous les morts seraient ressuscités. (Note de bas de page 4125 sur la traduction de Yusuf Ali du Coran)

En d’autres termes, être à l’intérieur du poisson était une peine de mort dont il ne serait libéré normalement seulement au jour de la Résurrection.

Le prophète Yunus selon son propre livre

Le livre de Jonas dans l’Ancien Testament donne de plus amples détails sur son temps dans le gros poisson. Il nous dit :

L’Eternel fit venir un grand poisson pour avaler Jonas. Durant trois jours et trois nuits, Jonas resta dans le ventre du poisson. 2 Dans le ventre du poisson, il adressa cette prière à l’Eternel son Dieu:

3  Dans ma détresse, moi, j’ai crié à l’Eternel et il m’a répondu.
Oui, du cœur du séjour des morts
j’ai crié au secours et tu m’as entendu.
4  Tu m’avais jeté dans l’abîme au fond des mers
et les courants m’ont encerclé,
tous tes flots et tes vagues ont déferlé sur moi.
5  Je me disais: Je suis chassé de devant toi.
Pourtant, je reverrai ton temple saint.
6  Les eaux m’environnaient et menaçaient ma vie,
l’abîme m’enserrait;
tout autour de ma tête, les algues s’enlaçaient.
7  Et je suis descendu jusqu’au tréfonds des mers où naissent les montagnes.
La terre avait déjà tiré derrière moi ses verrous pour toujours.
Mais du fond de la fosse tu m’as fait remonter vivant,
ô Eternel, mon Dieu!
8  Quand je désespérais de conserver la vie,
je me suis souvenu de toi, ô Eternel,
et ma prière est montée jusqu’à toi,
jusqu’à ton temple saint.
9  Ceux qui s’attachent à de vaines idoles
se privent de la grâce.
10  Mais moi je t’offrirai un sacrifice en disant ma reconnaissance,
et je m’acquitterai des vœux que j’ai formés,
car c’est de l’Eternel que vient la délivrance.

11 L’Eternel parla au poisson, et le poisson vomit Jonas sur la terre.
(Jonah 1:17 -2:11)

Quel est le ‘Signe de Jonas’ ?

Normalement, lorsque l’autorité de quelqu’un est contestée comme c’est le cas pour l’autorité du Prophète Isa al Masih (PSAL) nous nous attendons à ce qu’il réponde en montrant son pouvoir, sa victoire ou son succès. Mais Isa al Masih défend son autorité en faisant référence à la période où le Prophète Jonah avait passé 3 jours dans “le royaume des morts” – la « fosse » ou la tombe. Pendant ce temps, puisque Jonas avait désobéi au commandement d’Allah, il avait été « banni de votre vue », c’est-à-dire de la vue d’Allah. L’épisode de Jonas en prise avec la mort pendant 3 jours dans les abîmes profondes, banni d’Allah, est une référence surprenante de l’autorité de Dieu. Pourquoi Isa al Masih choisirait-il un signe qui semble retirer son autorité ?

Mais ce n’est pas la première fois que nous rencontrons la faiblesse et la mort comme étant un Signe d’Allah. Nous avons vu que le prophète Ésaïe avait prophétisé la Venue du Serviteur. Ésaïe a prophétisé que ce Serviteur serait « méprisé » et « rejeté par les hommes et serait «considéré comme puni par Dieu» et serait « retranché de la terre des vivants» et son sépulcre serait “placé parmi les méchants ». Cela ressemble beaucoup à ce que Jonas a traversé. Plus étrange encore, c’était «la volonté du ‘Seigneur’ de l’écraser (le serviteur) ». Bien que nous puissions ne pas comprendre pourquoi Isa al Masih (PBUH) a choisi ce Signe de Jonas (Yunus) pour défendre son autorité, ce n’est pas un événement isolé. L’indice qui permet de mieux comprendre est la façon dont Jonas a terminé sa prière dans le ventre du poisson. La dernière phrase de sa prière était « le Salut vient de l’Eternel ». Nous avons vu que le nom « Jésus » est le même que « Josué » et que c’était la prophétie de la Branche qui allait venir. Mais que signifie ‘Josué’ ? En hébreu, cela signifie ‘L’ÉTERNEL sauve’. Dans sa prière, le prophète Jonas a reconnu qu’il doit (et nous devons) être « sauvé » et que c’est l’Éternel qui nous sauve. Cette vérité à double face déclare à la fois notre besoin (d’être sauvé) et Dieu comme celui qui sauve. Le nom d’Isa al Masih (Yhowshuwa en hébreu) ​​porte littéralement en lui cette même vérité, vérité qui fut finalement reconnue par Jonas dans le poisson puisque le nom de Jésus / Joshua signifie « L’Eternel sauve ».

Le Prophète Isa al Masih conclut sa conversation avec les chefs religieux en leur rappelant que le peuple de Ninive (la ville où Yunus avait été envoyé pour prêcher) avait cru et s’était repenti grâce au message de Jonas – mais les dirigeants qui entendirent Isa al Masih n’étaient pas disposé à se repentir. Ces dirigeants ne voulaient pas reconnaître qu’ils avaient besoin d’être sauvé. Nous devrions examiner nos propres cœurs pour voir si nous sommes comme les hommes de Ninive (qui se sont repentis) ou comme ces leaders (qui ne l’ont pas fait). Lequel des deux êtes-vous?

Nous continuons à suivre Isa al Masih pour voir de façon plus complètement ce que signifie ce Signe de Jonas et comment « L’Eternel sauve » alors que la mission d’Isa al Masih arrive à son terme.

L’Injil corrompu! Qu’est-ce que dit le Coran?

J’ai beaucoup d’amis Musulmans, et parce que je suis aussi un croyant en Allah et un disciple de l’Injil (l’Évangile), j’ai des conversations régulières avec mes amis Musulmans quant aux convictions et à la foi. Dans un sens, nous avons beaucoup en commun, bien plus qu’avec mes amis Occidentaux séculaires qui ne croient pas en Allah ou pensent que la religion n’a pas de place dans leurs vies. Pourtant, presque sans exception, dans mes conversations j’entends la revendication que la Taurat (Thora), Zabur et l’injil ( = la Bible ou al kitab) est corrompue ou a été changée, de sorte que le message qu’on lis aujourd’hui est débauché et plein d’erreurs de ce qui a été d’abord inspiré et écrit par les prophètes et les disciples de Allah. Ceci n’est pas une petite revendication, puisque cela signifie que nous ne pouvons pas nous fier à la Bible (al kitab) d’aujourd’hui pour révéler la vérité de Allah. Je lis et étudie la Bible et le Saint Coran et j’ai commencé à étudier le Sunnah. Ce que je constate de l’ébranlement sur cet esprit de doute envers la Bible, si commune parmi mes amis Musulmans, je ne trouve pas dans le Coran. En fait, je suis surpris par comment sérieusement le Coran traite toute la Bible ( = al kitab). Je veux brièvement montrer ce que je veux dire avec quelques ayat dans mon coran français.

Ce que le Saint Coran dit à propos de la Bible (al kitab)

Dis: « O gens du Livre, vous ne tenez sur rien, tant que vous ne vous conformez pas à la Thora et à l’Evangile et à ce qui vous a été descendu de la part de votre Seigneur. »  » Et certes, ce qui t’a été descendu de la part de ton Seigneur va accroître beaucoup d’entre eux en rébellion et en mécréance. Surah 5:68 Maida (La Table Servie) (voir ausii 4:136)

Et si tu es en doute sur ce que Nous avons fait descendre vers toi, interroge alors ceux qui lisent le Livre révélé avant toi. La vérité certes t’est venue de ton Seigneur: ne sois donc point de ceux qui doutent.. Surah 10:94 Yunus (Jonas)

Je note que cela déclare que la révélation donnée aux ‘Gens du Livre’ (les Chrétiens et les Juifs) est venue de Dieu. Maintenant mes amis Musulmans disent que cela s’applique à la révélation originale donnée, mais que depuis, l’original a été corrompu et ne s’applique pas aux Écritures d’aujourd’hui. Mais le 2ème passage affirme aussi ceux qui lisent (le sens est présent et non passé comme dans avait lu) les Écritures juives. Il ne parle pas de la révélation originale, mais les Écritures à partir du temps où le Coran a été révélé. Il a été révélé au Prophète Mohamet (PBSL) pour la durée des années environ 600 A.D. Donc ce passage autorise l’Écriture juive comme elle existait en 600 A.D.  D’autres passages sont semblables. Réfléchissez:

Nous n’avons envoyé, avant toi, que des hommes auxquels Nous avons fait des révélations. Demandez donc aux gens du rappel si vous ne savez pas. Surah 16:43 An-Nahl (the Bee)

Nous n’avons envoyé avant toi que des hommes à qui Nous faisions des révélations. Demandez-donc aux érudits du Livre, si vous ne savez pas. -Surah 21:7 Al-Anbiya’ (Les Prophetes)

Ceux-ci parlent des apôtres qui ont précédé le Prophète Mohamet (PBSL). Mais, crucialement, ils affirment que les messages donnés par Allah à ces apôtres/prophètes étaient toujours dans la possession (en 600AD) de leurs disciples. La révélation, originalement donné n’avait pas été corrompue au temps de Mohamet (PBSL).

Le Coran dit que les paroles d’Allah ne peut pas être changé

Mais dans un autre sens plus forts, la possibilité que la Bible (al kitab) soit corrompue ou changé n’est pas soutenue par le Coran. Gardez Maida 5:68 en tête (la Loi … l’Évangile … est la révélation venue du Seigneur) et considérez les versets suivants:

Certes, des messagers avant toi (Mohamet) ont été traités de menteurs. Ils endurèrent alors avec constance …, jusqu’à ce que Notre secours leur vînt. Et nul ne peut changer les paroles d’Allah, et il t’est déjà parvenu une partie de l’histoire des Envoyés. Surah 6:34 Al-An‘am (Les bestiaux)

Et la parole de ton Seigneur s’est accomplie en toute vérité et équité. Nul ne peut modifier Ses paroles. Il est l’Audient, l’Omniscient. Surah 6:115 Al-An‘am (Les bestiaux)

Il y a pour eux une bonne annonce dans la vie d’ici-bas tout comme dans la vie ultime. – Il n’y aura pas de changement aux paroles d’Allah -. Voilà l’énorme succès! Surah 10:64 Yunus (Jonas)

Et récite ce qui t’a été révélé du Livre de ton Seigneur. Nul ne peut changer Ses paroles. Et tu ne trouvera, en dehors de Lui, aucun refuge. Surah 18:27 Al-Kahf (la caverne)

Ainsi, si on est d’accord que les prophètes qui précèdent Mohamet (PSL) ont reçu une révélation de Allah (comme Maida 5:68 a dit) et puisque ces passages disent clairement, à plusieurs reprises que personne ne peut changer les Paroles de Allah, comment alors peut-on croire que la Bible (al kitab) à été corrompue par les hommes (c’est-à-dire que les mots de la Bible ont été changés)? Une négation du Coran lui-même serait exigée afin de croire que la Bible (al kitab) a été corrompue ou changée.

En fait, cette idée de juger les différentes sortes de révélation de Allah comme mieux ou pire que d’autres, bien que largement cru, n’est pas soutenue dans le Coran.

Dites: “Nous croyons en Allah et en ce qu’on nous a révélé, et en ce qu’on n’a fait descendre vers Abraham et Ismaël et Isaac et Jacob et les Tribus, et en ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, et en ce qui a été donné aux prophètes, venant de leur Seigneur: nous ne faisons aucune distinction entre eux. Et à Lui nous sommes Soumis”. Surah 2:136 Al-Baqara (La vache)

J’encourage des Chrétiens à étudier le Coran et j’encourage des Musulmans à étudier la Bible (al kitab). C’est dur. Ca prend du temps. Vous viendrez a des passages qui seront durs a comprendre et encore plus dur à accepter.  Mais si vous êtes comme moi et que vous reconnaissez que vous avez un besoin de comprendre la droiture d’une façon plus profonde, si pour nulle autre raison que d’être bien préparé pour le Jour du Jugement, donc je vous encourage à jeter un bon coup d’oeil ‘au Livre’.  J’espère que vous allez continuer à explorer quelques-uns des articles et des leçons sur ce site afin que vous puissiez se renseigner sur l’injil.  Peut-être un bon point de départ est l’article sur ce que les haddiths et le Prophète Muhammad (PSL) pensé et utilisé de la Thora, Zabour et l’Injil (les livres qui composent al kitab = la Bible). Le lien vers cet article est ici. Si vous avez un intérêt scientifique dans la façon dont la fiabilité de tous les livres anciens sont déterminés, et si la Bible est considérée comme fiable ou corrompues à partir de ce point de vue scientifique voir l’article ici.

انقر هنا لقراءة هذا المقال باللغة العربية

Read this article in English