Comment les Psaumes et les Prophètes ont-ils prophétisé la mission d’Isa al Masih?

Une partie de la Torah a été écrite par le Prophète Mousa, il  a alors révélé quelques moments clef de la vie d’Isa al Masih PSL à travers des signes qui étaient prophétisés afin d’annoncer sa venue. Les prophètes qui ont suivi Musa ont montré le plan d’Allah grâce à des oracles. Dawud PSL, inspiré par Dieu, a d’abord prophétisé la venue du ‘Masih’ dans le Psaume 2 vers 1000 avant JC. Puis, dans le Psaume 22, il écrivit une prophétie au sujet de quelqu’un dont les mains et les pieds seraient «percés» de tortures, puis «mis dans la poussière de la mort», mais obtenant ensuite une grande victoire qui affecterait toutes les familles de la terre. Était-ce une prophétie de la crucifixion et de la résurrection d’Isa al Masih? Nous jetons un coup d’oeil ici.

Prophétie du Psaume 22

Vous pouvez lire tout le Psaume 22 ici. Voici un tableau avec le Psaume 22 mis côte à côte avec la description de la crucifixion d’Isa al Masih témoigné par ses disciples (compagnons) dans l’Injil. Les textes sont assortis de couleur afin que les similitudes soient facilement notées.

Détails Crucifixion des Évangiles Psaume 22 – écrite 1000 avant JC
(Matthieu 27 : 31-48) …et l’emmenèrent pour le crucifier.  39 Ceux qui passaient par là lui lançaient des insultes en secouant la tête,  40 et criaient:      —Hé, toi qui démolis le Temple et qui le reconstruis en trois jours, sauve-toi toi-même. Si tu es le Fils de Dieu, descends de la croix! 41 De même, les chefs des prêtres se moquaient de lui, avec les spécialistes de la Loi et les responsables du peuple, en disant:

42 —Dire qu’il a sauvé les autres, et qu’il est incapable de se sauver lui-même! C’est ça le roi d’Israël? Qu’il descende donc de la croix, alors nous croirons en lui! 43 Il a mis sa confiance en Dieu. Eh bien, si Dieu trouve son plaisir en lui, qu’il le deliver! N’a-t-il pas dit: «Je suis le Fils de Dieu»?

44 Les brigands crucifiés avec lui l’insultaient, eux aussi, de la même manière. 45 A partir de midi, et jusqu’à trois heures de l’après-midi, le pays entier fut plongé dans l’obscurité. 46 Vers trois heures, Jésus cria d’une voix forte… « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné? » … 48 L’un d’entre eux courut aussitôt prendre une éponge, qu’il imbiba de vinaigre et piqua au bout d’un roseau.

Marc 15 : 16 à 20

16 Les soldats emmenèrent Jésus dans la cour intérieure du palais … 17 Alors ils le revêtirent d’un manteau de couleur pourpre[b]et lui posèrent une couronne tressée de rameaux épineux18 Puis ils le saluèrent en disant:      —Salut, roi des Juifs! 19 Ils le frappaient à la tête avec un roseau et crachaient sur lui, s’agenouillaient et se prosternaient devant lui. 20 Quand ils eurent fini de se moquer de lui, ils lui arrachèrent le manteau de couleur pourpre, lui remirent ses vêtements et l’emmenèrent hors de la ville pour le crucifier… 37 Mais Jésus poussa un grand cri et expira. (Jean 19 : 34) ils ne lui brisèrent pas les jambes …34  lui enfonça sa lance dans le côté, et aussitôt il en sortit du sang et de l’eauC’est là qu’ils le crucifièrent (Jn 19 : 18)  

Jean 2O : 23 à 25  (Thomas) Si je ne vois pas la marque des clous dans ses mains, si je ne mets pas mon doigt à la place des clous, et si je ne mets pas la main dans son côté, je ne croirai pas… C’est là qu’ils le crucifièrent. Lorsque les soldats eurent crucifié Jésus, ils prirent ses vêtements et en firent quatre parts, une pour chacun d’euxRestait la tunique qui était sans couture… Les soldats se dirent entre eux: « Au lieu de la déchirer, tirons au sort pour savoir qui l’aura »

Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné?  Tu restes loin, tu ne viens pas me secourir malgré toutes mes plaintes.

3 Mon Dieu, le jour, j’appelle, mais tu ne réponds pas.  La nuit, je crie, sans trouver de repos… 

7 Mais moi je suis un ver, je ne suis plus un homme,  tout le monde m’insulte, le peuple me méprise,

8 ceux qui me voient se rient de moi.  Tous, ils ricanent. On fait la moue en secouant la tête: 

9 «Il se confie en l’Eternel?  Eh bien, que maintenant l’Eternel le délivre!  Puisqu’il trouve en lui son plaisir, qu’il le libère donc[d]!» 

10 Oui, c’est bien toi qui, depuis ma naissance, m’as protégé.  Tu m’as mis en sécurité sur le sein de ma mère. 

11 Dès mon jeune âge, j’ai été placé sous ta garde.  Dès avant ma naissance, tu es mon Dieu. 

12 Ne reste pas si loin de moi car le danger est proche,  et il n’y a personne qui vienne pour m’aider. 

13 De nombreux taureaux m’environnent:  ces fortes bêtes du Basan sont tout autour de moi. 

14 Ils ouvrent largement leurs gueules contre moi,  ils sont comme un lion qui rugit et déchire. 

15 Je suis comme une eau qui s’écoule  et tous mes os sont disloqués Mon cœur est pareil à la cire,  on dirait qu’il se fond en moi. 

16 Ma gorge est desséchée comme un tesson d’argile,  ma langue colle à mon palais,  tu me fais retourner à la poussière de la mort.

17Des hordes de chiens m’environnent,  la meute des méchants m’assaille.  Ils ont percé m es mains, mes pieds

18 je pourrais compter tous mes os;  ils me regardent, ils me toisent,

19 ils se partagent mes habits  et tirent au sort ma tunique.

 

L’Injil est écrit du point de vue des témoins oculaires qui ont assisté à la crucifixion d’Isa al Masih. Mais le Psaume 22 est écrit du point de vue de quelqu’un qui l’expérimente. Comment expliquer cette similitude entre le Psaume 22 et la crucifixion d’Isa al Masih? Est-ce une coïncidence si les détails concordent si bien que les vêtements seraient tous deux divisés (les vêtements cousus étaient fendus le long des coutures et passés parmi les soldats) et auraient été tiré au sort (les vêtements sans couture auraient été complètement ruiné si tous les gardes décidaient d’en avoir un bout. Il a alors été décidé qu’ils lancent des dés afin de choisir à qui appartiendra les vêtements décousus du Masih). Le psaume 22 a été écrit avant même l’invention de la crucifixion comme moyenne torture et de mort, mais il décrit ses détails spécifiquement (le perçage des mains et des pieds, les os étant hors de l’articulation – en étant étiré pendant que la victime pend). En outre, l’Évangile de Jean déclare que le sang et l’eau coulaient lorsque la lance a percé le côté de Jésus, indiquant une accumulation de liquide dans la cavité du cœur. Isa al Masih est ainsi décédé d’une crise cardiaque. Cela correspond à la description du psaume 22: «mon cœur s’est changé en cire». Le mot hébreu dans le Psaume 22 qui est traduit littéralement «percé» signifie «comme un lion». En d’autres termes, les mains et les pieds ont été mutilés et mutilés comme par un lion lorsqu’ils ont été percés.

Les non-croyants répliquent assez souvent que la similarité du Psaume 22 avec les témoignages oculaires enregistrés dans l’Injil existe parce que les disciples d’Isa ont inventé les événements pour qu’ils “s’adaptent” à la prophétie. Cela pourrait-il expliquer la similitude?

Psaume 22 et l’héritage d’Isa al Masih

Mais le Psaume 22 ne s’arrête pas au verset 18 du tableau ci-dessus, il continue. Notez ici combien la victoire d’Isa al Masih est triomphante à la fin, après la mort!

26 Tu seras dans la grande assemblée l’objet de mes louanges,

j’accomplirai mes vœux en présence de ceux qui te craignent.

27 Les malheureux mangeront et seront rassasiés,

ceux qui cherchent l’Eternel le célébreront.

Que votre cœur vive à perpétuité!

28 Tous les peuples de la terre se souviendront de l’Eternel et se tourneront vers lui,

toutes les familles des nations se prosterneront devant toi,

29 car c’est à l’Eternel qu’appartient le règne:

il domine sur les nations.

30 Tous les grands de la terre mangeront et se prosterneront;

devant lui s’inclineront tous ceux qui retournent à la poussière,

ceux qui ne peuvent pas conserver leur vie.

31 Leur descendance le servira;

on parlera du Seigneur à la génération future,

(Psalm22:26-31)

 

La fin du Psaume ne parle pas des détails de la mort de la personne. Cela a été traité au début. Le prophète Dawud (PSL) regarde maintenant plus loin dans l’avenir et aborde l’impact de la mort de cette personne sur la «postérité» et les «générations futures» (v.30). C’est nous, qui vivons 2000 ans après Isa al Masih que Dawud décrit. Il nous dit que la «postérité» qui suit cet homme aux «mains et aux pieds percés», qui est mort d’une si horrible mort, le «servira» et «témoignera».  Le verset 27 prédit l’étendue de son sacrifice: il ira aux «extrémités de la terre» et parmi «toutes les familles des nations» et les amènera à «se tourner vers l’Eternel». Le verset 29 indique comment «ceux qui ne peuvent pas rester en vie» (nous tous) s’agenouilleront un jour devant lui. La justice de cet homme sera proclamée à des gens qui n’étaient pas encore vivants au moment de sa mort.

La fin n’a rien à voir avec le fait que l’Injil a été fait pour correspondre au Psaume 22 ou pas parce que l’injil traite aussi de beaucoup d’événements plus tardif dans l’histoire: ceux de notre temps. Les écrivains de l’Injil, au 1er siècle, n’ont pas pu inventé l’impact de la mort d’Isa al Masih dans notre temps. La rationalisation des incroyants n’explique pas l’héritage mondial à long terme du sacrifice et de la vie d’Isa al Masih, que le Psaume 22 avait prédit correctement il y a 3000 ans.

On ne pourrait pas mieux prédire l’effet de la crucifixion d’Isa al Masih que le Psaume 22. Qui d’autre dans l’histoire du monde peut prétendre que les détails de sa mort ainsi que l’héritage de sa vie dans un futur lointain avaient été prédits 1000 ans avant qu’Isa al Masih ait même vécu? Puisque aucun humain ne peut prédire un avenir aussi lointain avec autant de détails, cela prouve que le sacrifice d’Isa al Masih était le plan parfait de Dieu.

 

D’autres prophètes ont annoncé le sacrifice d’Isa al Masih

La Torah a commencé avec une image miroir des événements des derniers jours d’Isa al Masih. Les métaphores et les images écrites à travers la Torah deviennent de plus en plus claires et avec plus de détails de la crucifixion. Les prophètes qui ont suivi Dawud ont clarifié d’autres détails de la mort et de la résurrection d’Isa al Masih. Le tableau ci-dessous résume certains de ceux que notre rédaction a examinés.

 

Les prophètes parlent Comment ils ont révélé la venue du Masih
 

Le signe de la naissance du Masih d’une vierge

‘Un fils naîtra d’une vierge’ prédit le prophète Isaïe en 700 av. J.-C. et il vivra parfaitement sans péché. Seule une vie parfaite pourrait être offerte en sacrifice pour un autre. Isa al Masih, née dans l’accomplissement de cette prophétie, a vécu cette vie parfaite
 

Les prophètes ont prophétisé le nom dIsah et le pardon des pêchés

Les prophètes Ésaïe, Jérémie et Zacharie ont donné une série de prophéties, d’un prophète que Zacharie a correctement appelé Isa – 500 ans avant qu’Isa vécût. Zacharie a prophétisé que ‘un jour’ les péchés du peuple seront enlevés. Isa s’est offert comme le sacrifice et ainsi en exactement «un jour» les péchés ont été expié,  il a accompli toutes ces prophéties.
Le prophète Daniel et le temps de la venue du Masih Daniel a prophétisé un calendrier exact de 480 ans pour la venue du Masih. Isa est arrivé exactement selon le calendrier de la prophétie.
Le prophète Daniel a prophétisé que le Masih sera ‘coupé’ Après l’arrivée du Masih, le prophète Daniel a écrit qu’il serait «coupé et qu’il n’aura rien». C’était une prophétie de la mort prochaine d’Isa al Masih alors qu’il était ‘retranché’ de la vie.
Le prophète Isaïe prédit la mort et la résurrection du prochain serviteur Le prophète Isaïe a prédit en détail comment le Masih serait «retranché de la terre des vivants», y compris la torture, le rejet, le «transpercement» de nos péchés, conduit comme un agneau au massacre, sa vie étant une offrande pour le péché. mais après, il verrait de nouveau la «vie» et serait victorieux. Toutes ces prédictions détaillées ont été accomplies quand Isa al Masih a été crucifié et est ensuite ressuscité de la mort. Que de tels détails puissent être prédits 700 ans auparavant est un grand signe que c’était le plan d’Allah.
Le prophète Yunus et la mort d’Isa al Masih

 

 

Le Prophète Yunus a expérimenté la tombe à l’intérieur du grand poisson. C’était une image qu’Isa al Masih avait utilisée pour expliquer que, de la même manière, il expérimenterait la mort.

Le prophète Zacharie et la libération des prisonniers de la mort.

 

 

Isa al Masih se réfère à une prophétie de Zacharie selon laquelle il libérerait les «prisonniers de mort» (ceux qui sont déjà morts). Sa mission d’entrer dans la mort et de libérer ceux qui étaient pris au piège était annoncée par les prophètes.

 

 

Avec ces nombreuses prophéties, de prophètes eux-mêmes séparés par des centaines d’années, vivant dans des pays différents, ayant des origines différentes, mais tous se concentraient sur la prédiction d’une partie de la grande victoire d’Isa al Masih à travers sa mort et sa résurrection. C’était selon le plan d’Allah. Pour cette raison, Pierre, le chef des disciples d’Isa al Masih, a dit à ses auditeurs:

18 Mais Dieu a ainsi accompli ce qu’il avait annoncé d’avance par la bouche de tous les prophètes, à savoir que son Messie devait souffrir.  (Acts3:18)

Juste après que Pierre a dit cela, il a déclaré:

19 »Changez donc d’attitude et convertissez-vous pour que vos péchés soient effacés!  (Acts3:19)

Il y a une promesse de bénédiction pour nous. Nous pouvons avoir nos péchés ‘effacés’. Nous regardons ce que cela signifie ici.