Résurrection le premier fruit: Le fruit de la vie

Nous avons suivi attentivement les événements quotidiens de la semaine dernière du prophète Isa al Masih décrits dans l’Injil. À la fin des semaines, il a été crucifié le jour de la Pâque (un festival juif sacré). Puis il s’est reposé dans la mort pendant le Sabbat,  le 7ème jour de la semaine. Ces jours saints avaient été institués par Allah longtemps à travers le Prophète Moïse (PSL) dans le Torah. Nous lisons ces instructions ici:

L’Eternel s’adressa à Moïse en ces termes: Parle aux Israélites et dis-leur: Voici les fêtes que vous devez célébrer pour le Seigneur et à l’occasion desquelles vous convoquerez le peuple pour qu’il me rende un culte.

Le sabbat

Durant six jours on fera son travail, mais le septième jour est un sabbat, un jour de repos; il y aura une assemblée cultuelle et vous ne ferez aucun travail ce jour-là, c’est un sabbat en l’honneur de l’Eternel partout où vous habiterez[a].

Voici les autres fêtes de l’Eternel pour lesquelles vous convoquerez le peuple pour qu’il me rende un culte aux dates fixées.Au soir du quatorzième jour du premier mois[b], à la nuit tombante, c’est la Pâque de l’Eterne (Leviticus 23:1-5)

N’est-il pas curieux que la crucifixion et le repos du Prophète Isa al Masih coïncident exactement avec deux fêtes saintes créées 1500 ans auparavant, comme le montre la chronologie? Pourquoi en est-il ainsi?

La mort d'Isa al Masih s'est produite le jour du sacrifice de la Pâque (Jour 6) et son repos s'est pro-duit le jour du repos du Sabbat (Jour 7)

La mort d’Isa al Masih s’est produite le jour du sacrifice de la Pâque (Jour 6) et son repos s’est pro-duit le jour du repos du Sabbat (Jour 7)

Cette coordination des événements qui arrivent au Prophète Isa al Masih avec les fêtes de la Torah continue. La récitation de la torah ci-dessus ne traitait que des deux premiers festivals. Le festival suivant a été appelé «premiers fruits» et la Torah a donné cette instruction au sujet de ce festival.

L’Eternel parla encore à Moïse en ces termes: 10 Dis aux Israélites: Quand vous serez dans le pays que je vais vous donner et que vous y ferez la moisson, vous apporterez au prêtre la première gerbe de votre récolte[a]. 11 Le lendemain du sabbat, il fera devant moi le geste de présentation avec cette gerbe pour que vous obteniez ma faveur.

14 Avant ce jour où vous apporterez l’offrande à votre Dieu, vous ne mangerez ni pain, ni épis grillés ou grains nouveaux. C’est là une ordonnance en vigueur à perpétuité pour toutes les générations partout où vous habiterez. (Leviticus 23:9-11,14)

Ainsi, le lendemain du sabbat de la Pâque était un troisième jour saint. Chaque année, en ce jour, le Souverain Sacrificateur entrait dans le Saint Temple et agita la toute première récolte de céréales devant l’Eternel. Cela signifiait le début d’une nouvelle vie après la mort de l’hiver, dans l’attente d’une récolte abondante afin que les gens puissent manger et être satisfaits.

C’était exactement le même jour après le sabbat où Isa al Masih PSL s’était reposé dans la mort, le dimanche d’une nouvelle semaine (Nisan 16). L’Injil décrit des événements surprenants qui se sont passés le même jour ou le Souverain Sacrificateur est allé dans le Temple pour offrir ‘ le fruit de la nouvelle vie. Voici l’enregistrement:

Isa al Masih ressuscité d’entre les morts

Le dimanche matin de très bonne heure, les femmes se rendirent au tombeau emportant les huiles aromatiques qu’elles avaient préparées. Elles découvrirent que la pierre fermant l’entrée du sépulcre avait été roulée à quelque distance de l’ouverture. Elles pénétrèrent à l’intérieur, mais ne trouvèrent pas le corps du Seigneur Jésus. Pendant qu’elles en étaient encore à se demander ce que cela signifiait, deux personnages vêtus d’habits étincelants se tinrent tout à coup devant elles. Elles étaient tout effrayées et baissaient les yeux vers le sol. Ils leur dirent alors: Pourquoi cherchez-vous parmi les morts celui qui est vivant? Il n’est plus ici, mais il est ressuscité. Rappelez-vous ce qu’il vous disait quand il était encore en Galilée: «Il faut que le Fils de l’homme soit livré entre les mains des pécheurs, qu’il soit crucifié, et qu’il ressuscite le troisième jour.» 

Elles se souvinrent alors des paroles de Jésus. Elles revinrent du tombeau et allèrent tout raconter aux Onze, ainsi qu’à tous les autres disciples. 10 C’étaient Marie de Magdala, Jeanne, Marie, la mère de Jacques. Quelques autres femmes, qui étaient avec elles, portèrent aussi la nouvelle aux apôtres; 11 mais ceux-ci trouvèrent leurs propos absurdes et n’y ajoutèrent pas foi.

12 Pierre, cependant, partit et courut au tombeau. En se penchant, il ne vit que des linges funéraires. Il s’en retourna, très étonné de ce qui s’était passé[a].

Jésus apparaît à quelques disciples[b]

13 Le même jour, deux de ces disciples se rendaient à un village nommé Emmaüs, à une douzaine de kilomètres de Jérusalem. 14 Ils s’entretenaient de tous ces événements. 15 Pendant qu’ils échangeaient ainsi leurs propos et leurs réflexions, Jésus lui-même s’approcha d’eux et les accompagna. 16 Mais leurs yeux étaient incapables de le reconnaître.

17 Il leur dit: De quoi discutez-vous en marchant?

Ils s’arrêtèrent, l’air attristé. 18 L’un d’eux, nommé Cléopas, lui répondit: Es-tu le seul parmi ceux qui séjournent à Jérusalem qui ne sache pas ce qui s’y est passé ces jours-ci?

19 – Quoi donc? leur demanda-t-il.

– Ce qui est arrivé à Jésus de Nazareth. C’était un prophète qui agissait et parlait avec puissance, devant Dieu et devant tout le peuple. 20 Nos chefs des prêtres et nos dirigeants l’ont livré aux Romains pour le faire condamner à mort et clouer sur une croix. 21 Nous avions espéré qu’il était celui qui devait délivrer Israël. Mais hélas! Voilà déjà trois jours que tout cela est arrivé.

22 Il est vrai que quelques femmes de notre groupe nous ont fort étonnés. Elles sont allées au tombeau très tôt ce matin, 23 mais elles n’ont pas trouvé son corps et sont venues raconter qu’elles ont vu apparaître des anges qui leur ont assuré qu’il est vivant. 24 Là-dessus, quelques-uns de ceux qui étaient avec nous se sont aussi rendus au tombeau; ils ont bien trouvé les choses telles que les femmes les ont décrites; mais lui, ils ne l’ont pas vu.

Alors Jésus leur dit: 25 Ah! hommes sans intelligence! Vous êtes bien lents à croire tout ce que les prophètes ont annoncé. 26 Le Messie ne devait-il pas souffrir toutes ces choses avant d’entrer dans sa gloire?

27 Alors, commençant par les livres de Moïse et parcourant tous ceux des prophètes, Jésus leur expliqua ce qui se rapportait à lui dans toutes les Ecritures.

28 Entre-temps, ils arrivèrent près du village où ils se rendaient. Jésus sembla vouloir continuer sa route. 29 Mais ils le retinrent avec une vive insistance en disant: Reste donc avec nous; tu vois: le jour baisse et le soir approche.

Alors il entra dans la maison pour rester avec eux. 30 Il se mit à table avec eux, prit le pain et, après avoir prononcé la prière de bénédiction, il le partagea et le leur donna. 31 Alors leurs yeux s’ouvrirent et ils le reconnurent … mais, déjà, il avait disparu. 32 Et ils se dirent l’un à l’autre: N’avons-nous pas senti comme un feu dans notre cœur pendant qu’il nous parlait en chemin et qu’il nous expliquait les Ecritures?

33 Ils se levèrent sur l’heure et retournèrent à Jérusalem. Ils y trouvèrent les Onze réunis avec leurs compagnons.

34 Tous les accueillirent par ces paroles: Le Seigneur est réellement ressuscité, il s’est montré à Simon.

35 Alors les deux disciples racontèrent à leur tour ce qui leur était arrivé en chemin et comment ils avaient reconnu Jésus au moment où il avait partagé le pain.

Jésus apparaît aux Onze[c]

36 Pendant qu’ils s’entretenaient ainsi, Jésus se trouva au milieu d’eux et leur dit: Que la paix soit avec vous!

37 Mais ils furent saisis de crainte et d’effroi, croyant voir un esprit.

38 – Pourquoi êtes-vous troublés? leur dit-il. Pourquoi les doutes envahissent-ils votre cœur? 39 Regardez mes mains et mes pieds, et reconnaissez que c’est bien moi. Touchez-moi et regardez! Car un esprit n’a ni chair ni os. Or, vous voyez bien que j’en ai.

40 Tout en disant cela, il leur montra ses mains et ses pieds[d]. 41 Mais ils étaient si heureux qu’ils ne parvenaient pas à croire et restaient dans l’étonnement. Alors il leur demanda: Avez-vous quelque chose à manger?

42 Ils lui présentèrent un morceau de poisson grillé. 43 Il le prit et le mangea sous leurs yeux.

44 Puis il leur dit: Voici ce que je vous ai dit quand j’étais encore avec vous: «Il faut que s’accomplisse tout ce qui est écrit de moi dans la Loi de Moïse, dans les prophètes, et dans les Psaumes.»

45 Là-dessus, il leur ouvrit l’intelligence pour qu’ils comprennent les Ecritures.

46 – Vous voyez, leur dit-il, les Ecritures enseignent que le Messie doit souffrir, qu’il ressuscitera le troisième jour, 47 et qu’on annoncera de sa part à tous les peuples, en commençant par Jérusalem, qu’ils doivent changer pour obtenir le pardon des péchés. 48 Vous êtes les témoins de ces événements. (Luke 24:1-48)

La victoire d’Isa al Masih

Le prophète Isa al Masih PSL, ce jour saint des ‘Premiers Fruits’, a réalisé une grande victoire que ses ennemis et ses compagnons ne croyaient pas possible, il est revenu à la vie, victorieux de la mort. Comme l’explique l’Injil:

54 Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l’incorruptibilité et que ce corps mortel aura revêtu l’immortalité, alors se trouvera réalisée cette parole de l’Ecriture:

La victoire totale sur la mort a été remportée[a].
55 O mort, qu’est devenue ta victoire?
O mort, où est ton dard[b] ?

56 Le dard de la mort, c’est le péché, et le péché tire sa force de la Loi. (1 Corinthians 15:54-56)

Mais ce n’était pas seulement une victoire pour le prophète. C’était aussi une victoire pour vous et moi. Garantie par le timing du festival des premier fruits sa résurrection est le début d’une nouvelle vie pour nous aussi. L’Injil l’explique :

20 Mais, en réalité, Christ est bien revenu à la vie et, comme les premiers fruits de la moisson, il annonce la résurrection des morts.21 Car, tout comme la mort a fait son entrée dans ce monde par un homme, la résurrection vient aussi par un homme. 22 En effet, de même que tous les hommes meurent du fait de leur union avec Adam, tous seront ramenés à la vie du fait de leur union avec Christ.23 Mais cette résurrection s’effectue selon un ordre bien déterminé: Christ est ressuscité en premier lieu, comme le premier fruit de la moisson; ensuite, au moment où il viendra, ceux qui lui appartiennent ressusciteront à leur tour. 24 Puis viendra la fin, lorsque Christ remettra la royauté à Dieu le Père, après avoir réduit à l’impuissance toute Domination, toute Autorité et toute Puissance hostiles.25 Il faut, en effet, qu’il règne jusqu’à ce que Dieu ait mis tous ses ennemis sous ses pieds[a]. 26 Et le dernier ennemi qui sera anéanti, c’est la mort. (1 Corinthians 15:20-26)

Le prophète est ressuscité le même jour que le festival des “Premiers Fruits” afin que nous sachions que nous pouvons nous aussi participer à cette même résurrection de la mort. Le festival des Premiers Fruits étais une offrande d’une nouvelle vie dans ‘l’espoir d’une grande récolte au printemps. L’Injil nous dit que la résurrection d’Isa al Masih n’est que la première avant beaucoup d’autre.  Grace a sa mort la résurrection nous pouvons avoir une nouvelle vie remplit d’espoir, une vie “qui lui appartient”. Nous avons vu dans la Torah et le Coran que la mort est venue à cause d’Adam. L’Injil nous dit que, de manière parallèle, la vie de la résurrection est passé par Isa al Masih. Il est le premier fruit d’une nouvelle vie à laquelle nous sommes tous invités à participer.

Pâques: Célébrez la résurrection d’Isah al Masih

Aujourd’hui, la résurrection d’Isa al Masih est souvent appelée : Pâques, et le dimanche ou il est ressuscité est souvent référé comme le “dimanche de Pâques”. Mais cette célébration de la résurrection est apparu des centaines d’années après sa mort. Les mots et les fêtes utilisés pour se souvenir de la résurrection d’Isa al Masih ne sont pas importants. Ce qui est important, c’est la résurrection du Prophète en tant qu’aboutissement de la Fête des Premiers Fruits commencée des centaines d’années plus tôt au temps du Prophète Moussa. Cependant, que cela signifie pour vous et moi?

Vous pouvez voir le dimanche de la nouvelle semaine dans le calendrier:

Isa al Masih a vaincu mort le jour des “Premiers fruits” - Une nouvelle vie victorieuse de la mort vous est offerte à vous et moi.

Isa al Masih a vaincu mort le jour des “Premiers fruits” – Une nouvelle vie victorieuse de la mort vous est offerte à vous et moi.

Le »Vendredi saint »

Cela répond également à notre question sur pourquoi le «Vendredi saint». Comme l’explique l’Injil:

Mais voici ce que nous constatons: après avoir été abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges[a], Jésus se trouve maintenant couronné de gloire et d’honneur, à cause de la mort qu’il a soufferte. Ainsi, par la grâce de Dieu, c’est pour tous les hommes qu’il a connu la mort. (Hebrews 2:9)

Quand Isa al Masih PSL est mort le jour du Vendredi Saint, il l’a fait pour vous et moi, c’est pour le monde entier qu’il a donné sa vie. Si un jour aussi tragique porte le nome de  “Vendredi Saint” c’est parce que c’est un jour de réjouissance pour nous, car c’est le jour de notre salut. Quand il est revenu d’entre les morts le jour de la  “première fête des fruits”, il nous a offert une nouvelle vie, accessible à tous.

La résurrection d’Isa al Masih : reconnue.

Le prophète Isa al Masih est allé se montré a des tenons oculaire après sa résurrection. Pendant plusieurs jours ses compagnons ont été témoin de sa résurrection. Ces événements nous sont raconté dans lInjil, ici. Mais il est instructif de noter que même lors de sa première apparition à ses disciples:

… ils ont pensé que c’était une illusion tellement sa ré-surrection était quelque chose d’insensé (Luc 24: 10)

Le prophète lui-même a du se justifier:

27 Alors, commençant par les livres de Moïse et parcourant tous ceux des prophètes, Jésus leur expliqua ce qui se rapportait à lui dans toutes les Ecritures. (Luc 24: 27)

Et encore plus tard:

44 Puis il leur dit: Voici ce que je vous ai dit quand j’étais encore avec vous: «Il faut que s’accomplisse tout ce qui est écrit de moi dans la Loi de Moïse, dans les prophètes, et dans les Psaumes.» (Luc 24:44)

Comment pouvons-nous être sûrs que c’est vraiment le plan d’Allah, de nous donné la vie de la mort d’Isa al Masih? Seul Dieu peut connaître l’avenir, ainsi les Signes révélés des centaines d’années auparavant par les Prophètes dans la Toraj et à Zabur, ont été accomplis par Isa al Masih. Si ces prophéties ont été écrites, c’était pour nous donner de l’assurance sur la véracité, et la concordance avec le plan d’Allah, du sacrifice d’Isa al Masih.

ainsi, tu pourras reconnaître l’entière véracité des enseignements que tu as reçus. (Luc 1:4)

Si vous voulez vous informer sur ce sujet essentiel, du sacrifice et de la résurrection du Prophète Isa al Masih, des liens vers quatre articles différents sont disponibles si-dessous:

1.Cet article passe en revue les signes prophétisés dans la Torah (Loi de Moïse) pointant vers Isa al Masih.

2.Cet article passe en revue les signes dans «les prophètes et les psaumes». Le but de ces deux articles est de nous permettre de juger par nous-mêmes s’il est bien écrit que “ Le Masih souffrira et ressuscitera d’entre les morts le troisième jour » (Luc 24:46).

3.Cet article nous aidera à comprendre comment recevoir ce don de la vie de résurrection que Isa al Masih nous offre.

4.Cet article traite d’une certaine confusion au sujet de la crucifixion d’Isa al Masih, passant en revue ce que le Saint Coran et les différents savants islamiques ont écrit à ce sujet.