Le prophete Yahya (PSL) souffre le vrai martyre

Le mot ‘martyre’ s’utilise beaucoup de nos jours. Je l’entends lors d’un meurtre dans une des nombreuses guerres ou dans un conflit sectaire entre combattants qui s’entretuent. D’habitude le parti de la victime le nomme ‘martyr’ (et peut-être le parti opposant kafir).

Mais est-ce une appellation correcte? L’injil rapporte le martyre du prophète Yahya (PSL) pendant le ministère d’Isa al Masih (PSL) et il nous donne un très bon exemple pour mieux comprendre le mot ‘martyr’. Voici le récit :

En ce temps-là, Hérode le tétrarque, ayant entendu parler de Jésus, dit à ses serviteurs: C’est Jean-Baptiste! 2 Il est ressuscité des morts, et c’est pour cela qu’il se fait par lui des miracles.

3 Car Hérode, qui avait fait arrêter Jean, l’avait lié et mis en prison, à cause d’Hérodias, femme de Philippe, son frère, 4 parce que Jean lui disait: Il ne t’est pas permis de l’avoir pour femme. 5 Il voulait le faire mourir, mais il craignait la foule, parce qu’elle regardait Jean comme un prophète.

6 Or, lorsqu’on célébra l’anniversaire de la naissance d’Hérode, la fille d’Hérodias dansa au milieu des convives, et plut à Hérode, 7 de sorte qu’il promit avec serment de lui donner ce qu’elle demanderait. 8 A l’instigation de sa mère, elle dit: Donne-moi ici, sur un plat, la tête de Jean-Baptiste. 9 Le roi fut attristé; mais, à cause de ses serments et des convives, il commanda qu’on la lui donne, 10 et il envoya décapiter Jean dans la prison. 11 Sa tête fut apportée sur un plat, et donnée à la jeune fille, qui la porta à sa mère. 12 Les disciples de Jean vinrent prendre son corps, et l’ensevelirent. Et ils allèrent l’annoncer à Jésus. (Matthew 14: 1-12)

Nous voyons premièrement la raison de l’arrestation du prophète Yahya (PSL). Le roi local (Hérode) avait pris la femme de son frère pour en faire la sienne – ce qui était contraire à la loi sharia de Musa (PSL). En tant que prophète, Yahya (PSL) dit publiquement que c’est mal, mais le roi corrompu, au lieu de l’écouter, le fait arrêter. Sa femme, qui bénéficie du nouveau mariage en devenant l’épouse d’un roi puissant, veut réduire au silence le prophète. Elle conspire donc et envoie sa fille adulte réaliser une danse sensuelle en spectacle pour le roi et ses invités. Il est si touché par la danse de la fille qu’il promet de lui donner tout ce qu’elle demandera. Sa mère lui dit de demander la tête du prophète Yahya (PSL). Ainsi le prophète Yahya (PSL), emprisonné pour avoir dit la vérité, est décapité simplement parce que la danse sensuelle d’une fille prend le roi au piège devant ses invités.

Nous voyons aussi que le prophète Yahya (PSL) ne cherche pas à se battre, ni à assassiner, le roi.  Il dit tout simplement la vérité. Il n’a pas peur d’avertir un roi corrompu bien qu’il ne possède aucun pouvoir sur terre pour affronter la puissance du roi. Il dit la vérité à cause de son amour de la loi sharia révélée au prophète Musa (PSL). Voilà un exemple à suivre qui nous montre aujourd’hui  comment se battre (dire la vérité) et pourquoi se battre (la vérité des prophètes). Le prophète Yahya (PSL) n’essaie pas de tuer le roi, de mener une révolte ou d’entamer une guerre.  C’est pourquoi il est martyrisé.

Et son approche est très efficace. Le roi a si mauvaise conscience de son meurtre qu’il croit que les enseignements et miracles puissants du Prophète Isa al Masih (PSL) sont en fait  de Yahya (PSL) revenu à la vie.

Isa al Masih (PSL) dit ceci à propos du prophète Yahya (= ‘Jean’ PSL)

7 Comme ils (les disciples de Jean) s’en allaient, Jésus se mit à dire à la foule au sujet de Jean: «Qu’êtes-vous allés voir au désert? Un roseau agité par le vent? 8 Mais qu’êtes-vous allés voir? Un homme habillé de [tenues] élégantes? Ceux qui portent des tenues élégantes sont dans les maisons des rois. 9 Qu’êtes-vous donc allés voir? Un prophète? Oui, je vous le dis, et plus qu’un prophète,10 [car] c’est celui à propos duquel il est écrit: Voici, j’envoie mon messager devant toi pour te préparer le chemin.

11 »Je vous le dis en vérité, parmi ceux qui sont nés de femmes, il n’est venu personne de plus grand que Jean-Baptiste. Cependant, le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui. 12 Depuis l’époque de Jean-Baptiste jusqu’à présent, le royaume des cieux est assailli avec force, et des violents s’en emparent. 13 En effet, tous les prophètes et la loi ont prophétisé jusqu’à Jean. 14 Si vous voulez bien l’accepter, c’est lui l’Elie qui devait venir. 15 Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. (Matthieu 11: 7-15)

Isa (PSL) confirme ici que Yahya (PSL) est ‘celui qui prépare la venue du Christ’ mentionné dans les prophéties et qu’il est grand parmi les prophètes. Son entrée au Royaume des Cieux dure jusqu’à nos jours, tandis que le roi Hérode – si puissant en ce temps-là – n’a rien parce qu’il a refusé de se soumettre aux prophètes.

Il existait des personnes violentes au temps du prophète Yahya (PSL) qui décapitaient d’autres, et il en existe de nos jours qui agissent de même. Ces personnes violentes ‘s’emparent’ même du Royaume des Cieux. Mais ils n’y entreront pas. Pour y entrer il faut prendre le chemin que prend Yahya (PSL) – celui de la réconciliation et de la vérité. Il serait sage de suivre son exemple plutôt que celui de tant d’autres qui choisissent la violence de nos jours.