Comprendre et recevoir le don de vie d’Isa al Masih

Nous avons examiné la dernière semaine du prophète Isa al Masih PSL.  L’Injil rapporte qu’il a été crucifié le jour 6 – Vendredi Saint, et qu’il a été ressuscité le dimanche suivant.  Cela était prévu tant dans le Torah que dans les Psaumes et les ProphètesMais pourquoi cela s’est-il produit et qu’est-ce que cela signifie pour vous et moi aujourd’hui ?   Ici, nous cherchons à comprendre ce qu’offre le prophète Isa al Masih et comment nous pouvons le recevoir.

Mauvaises nouvelles : ce que les prophètes disent de notre relation avec Allah

La Torah enseigne que lorsqu’Allah a créé l’humanité, Il a créé l’humanité.

 27 Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu. *Il créa l’homme et la femme. (Genèse1:27)

« Image » n’est pas utilisé dans un sens physique, mais plutôt dans le sens où nous avons été amenés à Le refléter dans la manière dont nous fonctionnons.  Nous avons été créés pour être en relation avec Lui.  Nous pouvons visualiser cette relation dans la diapositive ci-dessous.  Le Créateur, en tant que règle infinie, est placé au sommet tandis que l’homme et la femme sont placés au bas du diapo car nous sommes des créatures finies.  La relation est indiquée par la flèche de connexion.

Crée à l’image de Dieu, nous avons été fait pour être en relation avec notre créateur

Crée à l’image de Dieu, nous avons été fait pour être en relation avec notre créateur

Allah est parfait, il est saint.  C’est pour cela que le Zabur dit:

Eternel, le matin tu entends ma voix,

le matin je me tourne vers toi et j’attends,

car tu n’es pas un Dieu qui prenne plaisir à la méchanceté.

Le mal n’a pas sa place auprès de toi,

(Psaume 5:4-5)

Adam a commis un seul acte de désobéissance; un seul et à cause de sa sainteté Dieu a dû le juger.  La Torah et le Coran indiquent qu’Allah l’a rendu mortel et l’a expulsé de Sa présence.  La même situation existe pour nous.  Quand nous péchons ou désobéissons de quelque manière que ce soit, nous déshonorons Allah puisque nous n’agissons pas selon l’image par laquelle nous avons été faits.  Notre relation est brisée, c’est comme si  une barrière aussi solide qu’un mur de roche s’interposait entre nous et notre Créateur.

Nos péchés créent une barrière entre nous et Dieu

Nos péchés créent une barrière entre nous et Dieu

Percer la barrière du péché par des bonnes oeuvres religieuses.

Beaucoup d’entre nous tentent de percer cette barrière entre nous et Allah par des actes religieux ou des œuvres qui pourraient gagner assez de mérite pour briser la barrière.  Prières, jeûne, Hadj, aller à la mosquée, aumône à la charité sont les moyens par lesquels nous cherchons à gagner du mérite pour percer la barrière comme illustré ci-dessous.  En faisant cela, notre espoir est que le mérite religieux annulera certains péchés.  Si nos nombreuses actions gagnent assez de mérite, nous espérons effacer tous nos péchés.

Nous avons essayé de briser la barrière en faisant de bonnes choses pour mériter l’accès à Dieu

Nous avons essayé de briser la barrière en faisant de bonnes choses pour mériter l’accès à Dieu

Mais de quel mérite avons-nous besoin pour annuler le péché ?  Quelle est notre assurance que nos actes seront suffisants pour annuler le péché et percer la barrière qui s’est dressée entre nous et notre Créateur ?  Nous n’avons aucune assurance et nous essayons donc de faire tout ce que nous pouvons et espérons que ce sera suffisant au Jour du Jugement Dernier.

En plus des actions religieuses et des bonnes oeuvres,  nous accomplissons diligemment le wudu avant les prières.  Nous travaillons dur pour rester loin des gens, des objets et de la nourriture qui nous rendent impurs.  Mais le prophète Isaïe l’a révélé :

Il n’y a personne qui fasse appel à ton nom,

qui se réveille pour s’attacher à toi.

C’est que tu t’es caché à nous

et tu nous laisses nous liquéfier par l’intermédiaire de nos propres fautes.

(Isaïe64:6)

Le prophète nous dit que même si nous évitons tout ce qui nous rend impur, nos péchés rendront nos  » actes justes  » aussi inutiles que des  » chiffons sales  » pour nous rendre propres.  Alors ça c’est une mauvaise nouvelle…  Mais attendez ça devient encore pire.

La pire des nouvelles : le pouvoir du péché et de la mort

Le Prophète Musa PSL a clairement établi la norme dans sa loi selon laquelle l’obéissance totale était requise.  La loi n’a jamais dit quelque chose comme « essayer de suivre la plupart des ordres ».  En fait, la Loi a déclaré à maintes reprises que la seule chose qui assure le paiement du péché c’est la mort.  Nous avons vu au temps de Nouh PSL et même avec l’épouse de Lut PSL que la mort résultait du péché.

L’Injil résume cette vérité de la manière suivante :

Car le salaire du péché, c’est la mort…(Romains6:23)

« Mort  » signifie littéralement  » séparation « .  Lorsque notre âme se sépare de notre corps, nous mourons physiquement.  De même, nous sommes maintenant séparés de Dieu spirituellement et nous sommes morts et impurs à ses yeux.

Cela fait apparaître le problème de « l’espoir » qui est que le mérite peut payer le péché. Le problème est que nos efforts, nos mérites et nos actes, bien qu’ils ne soient pas mauvais, sont insuffisants parce que le paiement requis (le  » salaire « ) pour nos péchés est la  » mort « .  Seule la mort transpercera ce mur.  Nos efforts pour gagner du mérite ont le même effet que  si on essayait de guérir le cancer (qui entraîne la mort) en mangeant des aliments halal.  Manger halal n’est pas mauvais, mais cela ne guérira pas le cancer.  Pour le cancer, vous avez besoin d’un traitement totalement différent qui met les cellules cancéreuses à mort.

Ainsi, même dans nos efforts pour générer le mérite religieux, nous sommes en fait morts et impurs comme un cadavre aux yeux de notre Créateur.

Notre péché entraine la mort, à cause de cela, aux yeux d’Allah nous sommes comme des corps sals

Notre péché entraine la mort, à cause de cela, aux yeux d’Allah nous sommes comme des corps sals

Ibrahim et Musa nous montre la Voie !

C’était différent avec le Prophète Ibrahim PSL.  Il a été « crédité par sa vertu », non pas en raison de son mérite, mais parce qu’il croyait et faisait confiance à la promesse que Dieu lui avait faite.  Il a fait confiance à Dieu pour faire le paiement requis, plutôt que de le gagner lui-même. Nous avons vu dans son grand sacrifice que la mort (le paiement pour le péché) a été payée, pas par son fils, mais par un agneau fourni par Dieu.

Ibrahim a simplement fait confiance en la promesse de Dieu, et c'est Dieu lui même qui a fourni le paiement de la mort pour le péché.

Ibrahim a simplement fait confiance en la promesse de Dieu, et c’est Dieu lui même qui a fourni le paiement de la mort pour le péché.

Bonnes nouvelles : Le travail d’Isa al Masih est fait en notre nom !

Les exemples de ces prophètes sont là pour nous montrer la Droit chemin, en réponse de la demande de la Sourate Al-Fatihah.

Maître du Jour de la rétribution

C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours.

Guide-nous dans le droit chemin,

le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés.

(Sourate al-Fatihah1:4-7)

L’Injil explique qu’il s’agissait d’illustrations pour montrer comment Allah paierait pour le péché et fournirait un remède à la mort et à l’impureté d’une manière simple mais puissante.

 23 En effet, le salaire du péché, c’est la mort, mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur.   (Romains 6:23)

Jusqu’à présent, tout cela a été une  » mauvaise nouvelle « .  Mais l’injil signifie littéralement ‘bonne nouvelle’ et en déclarant que le sacrifice de la mort d’Isa est suffisant pour percer cette barrière entre nous et Dieu et pardonner nos erreurs, nous pouvons voir pourquoi c’est une bonne nouvelle. 

Le sacrifice d'Isa al Masih (l’agneau de Dieu) fait office de sacrifice ultime, c’est le paiement par la mort pour le péché en notre nom, tout comme l'agneau d'Ibrahim l'avait fait.

Le sacrifice d’Isa al Masih (l’agneau de Dieu) fait office de sacrifice ultime, c’est le paiement par la mort pour le péché en notre nom, tout comme l’agneau d’Ibrahim l’avait fait.

Le prophète Isa al Masih a été sacrifié puis ressuscité des morts comme promis, il nous offre maintenant sa nouvelle vie.  Nous n’avons plus besoin de rester prisonniers de la mort du péché. 

Par son sacrifice et sa résurrection, Isa al Masih est devenu une porte à travers la barrière du péché qui nous sépare de Dieu.  C’est pourquoi le prophète a dit :

 C’est moi qui suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et sortira, et il trouvera de quoi se nourrir. 10 Le voleur ne vient que pour voler, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie et qu’elles l’aient en abondance.   (Jean 10:9-10) 

 

 

 

Isa al Masih est donc la Porte qui brise la barrière du péché et de la mort.

Isa al Masih est donc la Porte qui brise la barrière du péché et de la mort.

 

Grâce à cette porte, nous pouvons maintenant regagner la relation que nous avions avec notre Créateur avant que notre péché ne devienne une barrière.

Grace à cette porte ouverte, nous sommes maintenant restaurés dans notre relation avec notre Créateur.

Grace à cette porte ouverte, nous sommes maintenant restaurés dans notre relation avec notre Créateur.

Le Cadeau de Dieu pour nous !

Comme le déclare l’Injil :

En effet, Moïse décrit ainsi la justice qui vient de la loi: L’homme qui mettra ces prescriptions en pratique vivra par elles.[a] Mais voici comment parle la justice qui vient de la foi: «Ne dis pas dans ton cœur: ‘Qui montera au ciel?’ ce serait en faire descendre Christ;   (1Timothée2:5-6)

Le cadeau de Dieu pour nous,

Le prophète s’est  » donné  » pour  » tous les peuples « .  Donc ça doit t’inclure aussi bien que moi.  Par sa mort et sa résurrection, il a payé le prix d’être un  » médiateur  » et nous offre la vie, mais, comment cette vie nous est-elle donnée ?

 23 En effet, le salaire du péché, c’est la mort, mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur.  (Romains 6:23)

Remarquez comment il nous est donné.  Il est offert en tant que ‘cadeau’.  Pensez aux cadeaux.  Quel que soit le cadeau, s’il s’agit vraiment d’un cadeau, c’est quelque chose pour lequel vous ne travaillez pas et que vous ne gagnez pas au mérite.  Si vous le méritez, le cadeau ne serait plus un cadeau mais ce serait un salaire !  De la même manière, vous ne pouvez pas mériter ou gagner le sacrifice d’Isa al Masih.  Il vous est offert en cadeau.  C’est aussi simple que cela.

Quel est son cadeau ?  C’est la  » vie éternelle « .  Cela signifie que le péché qui nous a amené la mort, vous et moi, est maintenant payé.  Dieu nous aime tant que ça.  C’est aussi puissant que ça.

Alors, comment obtenons-nous la vie éternelle, vous et moi ?  Encore une fois, pensez aux cadeaux.  Si quelqu’un veut vous offrir un cadeau, vous devez le  » recevoir « .  Chaque fois qu’un cadeau est offert, il n’y a que deux alternatives.  Soit le cadeau est refusé (« Non merci »), soit il est reçu (« Merci pour votre cadeau. Je vais le prendre »).  C’est pourquoi ce cadeau doit aussi être reçu.  On ne peut se contenter de croire mentalement en elle, de l’étudier ou de la comprendre.  Pour être utile, tout cadeau qui vous est offert doit être  » reçu « .

12 Mais à tous ceux qui l’ont acceptée, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le droit de devenir enfants de Dieu, 13 puisqu’ils sont nés non du fait de la nature, ni par une volonté humaine, ni par la volonté d’un mari, mais qu’ils sont nés de Dieu. (Jean 1:12-13)

En fait, l’Injil dit de Dieu que

Dieu notre Sauveur, veut que tous les hommes soient sauvés…. (1Timothée2:3-4)

Il est un Sauveur et Son désir est que  » tout le monde  » reçoive son don et soit sauvé du péché et de la mort.  Si c’est Sa volonté, alors recevoir son don serait simplement se soumettre à Sa volonté (le sens même du mot ‘musulman’ celui qui se soumet).
Alors, comment recevrons-nous ce cadeau ?  L’Injil dit que:

12 Ainsi, il n’y a aucune différence entre le Juif et le non-Juif, puisqu’ils ont tous le même Seigneur, qui se montre généreux pour tous ceux qui font appel à lui.  (Romains 10:12)

Remarquez que cette promesse s’adresse à  » tout le monde « .  Depuis quil est ressuscité d’entre les morts, Isa al Masih est encore en vie aujourd’hui. Donc, si vous l’appelez, il vous entendra et vous donnera son cadeau.  Tu l’appelles et tu lui demandes.  Peut-être n’avez-vous jamais fait cela.  Vous trouverez ci-dessous un guide qui peut vous aider. Ce n’est pas un chant magique.  Ce ne sont pas les mots spécifiques qui donnent le pouvoir.  C’est la confiance comme Ibrahim avait que nous plaçons en lui pour nous donner ce cadeau, pour nous donner la vie éternelle avec Lui.  Comme nous lui faisons confiance, il nous entendra et répondra.  L’Injil est puissant et pourtant si simple.  N’hésitez pas à suivre ce guide si vous le trouvez utile.

Cher Prophète et Seigneur Isa al Masih.  Je comprends qu’avec mes péchés je suis séparé d’Allah mon Créateur.  Bien que je puisse faire de mon mieux, mes efforts ne percent pas cette barrière.  Mais je comprends que ta mort était un sacrifice pour laver tous mes péchés et me purifier.  Je sais que tu es ressuscité d’entre les morts après ton sacrifice, alors je crois que ton sacrifice était suffisant.  Je te demande de me purifier de mes péchés et de servir de médiateur avec mon Créateur pour que je puisse avoir la vie éternelle.  Je ne veux pas vivre une vie esclave du péché, alors s’il te plaît, libéres-moi du péché.  Merci, Isa le Masih, d’avoir fait tout cela pour moi et continues à me guider dans ma vie pour que je puisse te suivre comme mon Seigneur.

Au nom de Dieu,